Ne pars pas sans moi – Gilly MacMillan

Résultat de recherche d'images pour "ne pars pas sans moi"

Un petit garçon de 8 ans est enlevé. Pour l’opinion et les médias, une seule coupable : sa mère. Et ils veulent sa peau… Alors qu’elle se promène dans les bois avec son fils Ben, Rachel le laisse partir devant elle jusqu’à l’aire de jeux. Quand elle arrive sur les lieux, Ben a disparu. Bientôt, médias et réseaux sociaux se déchaînent : Rachel est accusée d’être une mauvaise mère qui n’a pas veillé sur son fils…à moins qu’elle n’ait fait le coup ? Attaquée de toute part, soupçonnée par la police, Rachel ne peut se fier à personne : Elle seule peut découvrir la vérité et retrouver Ben.


Par Charlène   disney-princesses-tatouage-sexy-pin-up  

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours été attirée par ce genre de thriller où la plupart du temps un enfant est enlevé. S’ensuit alors une course contre la montre pour le retrouver, en sachant que plus le temps passe et plus les chances de le retrouver vivant sont infimes. «Toutes les 40 secondes aux Etats-Unis un enfant disparaît», comment est-il possible de croire à cette statistique qui paraît impossible ?

Rachel, maman d’un petit garçon de 8 ans se promène dans la forêt avec Ben (comme souvent), mais alors qu’elle le laisse s’éloigner un peu avec son chien, quelques secondes plus tard elle se rend compte qu’il a disparu. Gilly MacMillan fait intervenir deux narrateurs principaux : Rachel et Jim le policier qui va s’occuper de l’affaire. Ce qui rend l’histoire beaucoup plus ponctuée, et permet de se mettre dans la peau de Rachel mais aussi dans celle de l’inspecteur. Je me suis complètement mise à la place de Rachel, comment je réagirais si mon enfant se faisait enlever ?

On découvre alors une maman forte, courageuse qui ne perd jamais espoir et décide quoi qu’il advienne de chercher le coupable et son fils. Mais le coupable selon les médias c’est elle ! On l’accuse d’être une mauvaise mère, d’avoir laisser son enfant sans surveillance. Encore un point intéressant que l’auteur nous montre, le rôle des médias dans les enquêtes policières qui parfois font plus de tort et perdre de temps que permettre un dénouement rapide. L’influence des médias qui peut détruire une famille sans avoir toutes les pièces manquantes du puzzle.

Je suis restée sans voix tout au long de ce livre, prise dans le feu de l’action ! Jusqu’à la 400ème page je me suis demandée qui était le responsable et les raisons de son acte… un thriller rempli de suspens et d’émotion. Un véritable coup de cœur !


Chronique rédigée par Charlène.

Parution :  25 février 2016
Éditions : Les escales
Nombre de pages : 480 pages
Prix : 21,90 €
pcc

6 réflexions sur “Ne pars pas sans moi – Gilly MacMillan

  1. Pingback: L’autre sœur – Cylin Busby | Alice Neverland

  2. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #146 | Alice Neverland

    • Je sais pas vraiment si c’est malsain, je pense qu’on est attirée pour pouvoir mieux comprendre pourquoi les gens font ça, et puis essayer de voir ce que ressent la victime.. Tu me dira quand tu l’auras lu ^^. Bises.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s