Après nous, tome 1 : Au commencement – Myra Eljundir

Couverture Après nous, tome 1 : Au commencement

Les cartes du destin de l’humanité sont entre ses mains. Est-elle porteuse de chaos ou de la promesse d’un monde meilleur ?

Jezebel Kern a tout pour elle : des parents aimants, soucieux de son avenir, un véritable talent de musicienne, une voix envoûtante. Rien ne semble pouvoir troubler son petit paradis. Mais lorsque Hannah et Johann Kern perdent la vie dans un accident de la route, Jezebel découvre qu’il n’y a aucun acte de naissance à son nom. Peu à peu s’impose une terrible vérité : elle a été kidnappée dans sa petite enfance. À qui ? Pourquoi ? Et surtout, d’où lui vient cette voix capable de charmer… comme de blesser mortellement ? Jezebel devra le découvrir au travers d’une quête qui fera vaciller ses croyances et la portera aux frontières de l’apocalypse.


avis

J’avais beaucoup entendu parler de Myra Eljundir avec sa série précédente, Kaleb. N’ayant jamais trouvé le temps de la découvrir, j’ai donc profité de la sortie de cette nouvelle saga pour enfin pouvoir découvrir cette auteure.

Le résumé de cette histoire ne laissait pas deviner grand-chose, et la couverture m’intriguait énormément. Mais j’étais loin d’imaginer ce que j’allais découvrir dans ce roman et j’ai même passé une grande partie à me demander où l’auteur voulait en venir. Surtout que j’ai un peu de mal quand il y a plusieurs narrateurs alors ici, j’ai été royalement servie… Du coup, je n’arrivais pas vraiment à être transportée dans le monde de l’auteur et j‘ai eu un blocage pendant un long moment.

Les personnages sont donc nombreux, et pourtant il m’a été difficile de m’attacher à la plupart. Certains sont carrément antipathiques et ont suscité chez moi de violentes réactions. J’en venais véritablement à les en détester et, là encore, je ne comprenais toujours pas pourquoi l’auteur cherchait à créer autant d’émotions négatives chez le lecteur. D’autres restent troubles tout au long de l’histoire, j’avais du mal à les cerner et à comprendre quel jeu ils jouaient. Bref, tout est plus qu’incertain dans ce roman…

Et puis, petit à petit, l’auteur déroule tranquillement son fil et on découvre la toile qu’elle a su tisser tout autour de son univers. Si beaucoup d’éléments restent assez flous une fois ce premier tome terminé, j’avoue avoir été scotchée par l’engrenage des éléments. Rien n’est laissé au hasard, et tout cela laisse présager une suite qui risque de nous surprendre sur bien des points.

Ainsi, Myra Eljundir ne nous laisse aucun répit et multipliera les rebondissements tout au long de son histoire. J’ai été surprise à plus d’une reprise et j’ai aimé cette façon que l’auteur a de jouer avec son lecteur. Pour autant, si j’ai aimé la complexité de l’histoire et l’originalité avec laquelle l’auteur nous raconte son récit, je ne vous cache pas être restée perplexe sur bien des points. A un tel point que je n’arrive toujours pas à savoir si j’ai aimé ou non cette histoire.

Dans tous les cas, si vous cherchez un récit original et surprenant, à l’opposé des young adult traditionnels, n’hésitez vraiment pas : Après nous est un vrai petit ovni, étonnant et inattendu, qui ne vous laissera pas de marbre…


Parution : 23 novembre 2017
Éditions : Collection R
Nombre de pages : 369
Prix : 17.90 €
2.5

6 réflexions sur “Après nous, tome 1 : Au commencement – Myra Eljundir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s