Passenger, tome 2 : Les voyageurs du temps – Alexandra Bracken

Après avoir été exilés dans deux époques différentes, Etta et Nicholas forment chacun de leur côté des alliances inattendues pour reprendre leur quête de l’astrolabe. L’objet magique, doté de grands pouvoirs, attise toutes les convoitises : celle du cruel Cyrus Boisdefer, mais aussi d’un nouveau personnage mystérieux.
En parallèle, Etta et Nicholas mettent tout en oeuvre pour se retrouver et, enfin, se donner les moyens de vivre pleinement leur amour.
Un nouveau voyage à travers les siècles et les continents les attend, semé d’embûches, d’intrigues et de cas de conscience.


avis

J’étais ressortie de ma lecture du premier tome assez mitigée. Un univers difficile à appréhender, et des personnages qui ne m’avaient qu’à moitié convaincue… J’étais restée sur ma faim. Je plaçais donc de grand espoirs dans cette suite.

On retrouve Etta et Nicholas, alors que ces derniers sont dorénavant sur deux plans différents, éloignés par des siècles. Ils continuent leur quête chacun de leur côté, tout en gardant l’espoir de pouvoir se retrouver un jour…

Cette séparation aura un aspect bénéfique sur la lecture : on va ainsi plus jouer sur l’aspect spatio-temporel et découvrir plusieurs époques, pour mon plus grand plaisir. Le ton se fait moins scolaire, et j’ai enfin pu profiter des aventures de nos personnages. Sauf que, malheureusement, j’ai une nouvelle fois trouvé le temps long et je n’ai pas arrêté de décrocher de ma lecture… Le rythme est lent, les actions sont peu présentes, et quand quelque chose se produit – enfin ! -, l’effet retombe aussi sec… J’ai donc vraiment eu du mal à me replonger à chaque fois dans le récit.

Les personnages m’ont un peu plus convaincue. Si Nicholas m’avait déjà séduite dans le premier tome, Etta m’avait quelque peu laissée de marbre. Dans cette suite, le fait de les retrouver tous deux séparés m’a permis de mieux comprendre le personnage d’Etta et de m’y attacher un peu plus. Ce qui est assez contradictoire car je regrette quand même que la romance ait été si peu présente dans tome (c’est mon cœur de grande romantique qui parle …!).

Quant à la fin, j’avoue avoir été agréablement surprise par le dénouement. A vrai dire, je ne m’attendais pas à ce que cette série soit une duologie, j’ai donc trouvé le final assez abrupte étant donné que je ne m’y étais pas du tout préparée. Mais l’auteur a bien amené son final et m’aura donc conquise sur ce poit.

Pour conclure : je voulais tellement aimer cette série dont j’entendais beaucoup de bien depuis sa sortie en VO mais, malheureusement, je reste donc assez mitigée. Si j’ai un peu plus apprécié les personnages, je trouve que le style d’Alexandra Bracken est assez lent et manque de rythme. Pour autant, j’ai tout de même apprécié la fin de cette série qui se conclut d’une étonnante façon. Mais, si j’ai voyagé dans le temps aux côtés de Nicholas et d’Etta, je n’ai malheureusement pas été transportée par le style de l’auteur…


Parution : 07 février 2018
Éditions : Milan – Coll. Page Turners
Nombre de pages : 608
Prix : 17.90 €
2.5

2 réflexions sur “Passenger, tome 2 : Les voyageurs du temps – Alexandra Bracken

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s