Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? – Lucie Castel

Couverture Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ?

Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.

Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d’un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent… ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe…


avis

J’avais beaucoup entendu parler du roman précédent de Lucie Castel, Pas si simple, qui dort dans ma PAL depuis un certain temps. Étant très intéressée par le résumé de son nouveau roman, j’ai donc profité de la parution de ce dernier pour également découvrir cette auteure.

Ma chronique ne sera pas très développée, car je ne vous cache pas que je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture. Ceci est surement dû au fait que je ne connaissais pas du tout l’auteur, et que les attentes que j’en avais étaient d’un autre genre.

Je m’attendais à une comédie romantique qui me ferait rêver dans le cadre idyllique de l’écosse. Sauf que ce ne fut pas du tout le cas. A vrai dire, le scenario m’a fortement perturbée, tellement tiré par les cheveux, je n’y ai pas cru une seule seconde. J’y ai trouvé aussi beaucoup d’incohérences – comme le fait que l’héroïne, qui se la joue espionne, arrive à comprendre en quelques jours ce qui se trame (malgré la barrière de la langue), et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Je n’ai pas pu non plus m’attacher aux personnages, trop lisses et prévisibles, et la romance entre eux, que j’ai vue venir à des kilomètres et dont les sentiments arrivent d’un coup, sans trop savoir comment, était loin de me faire vibrer également.

Mais, ma grosse déception viendra surement du fait que l’Écosse n’est pas du tout mise en avant. A vrai dire, cela aurait pu être en France, Italie ou je ne-sais-où encore, que cela aurait été la même chose. A part quelques spécialités qui sont évoquées, le pays reste assez transparent et invisible. Du coup, moi qui m’attendais à un vrai dépaysement, j’ai été réellement déçue sur ce point.

De ce fait, malheureusement, cette lecture fut une vraie déception pour moi. Qu’est ce qui fait pleurer les crocodiles est ce genre d’histoire drôle qu’il faut prendre au second degré mais, m’attendant à autre chose, je me suis méprise dans mes attentes et ma déception n’en fut que plus grande encore. Lucie Castel a un style assez décalé et loufoque mais qui ne m’a pas transporté. Je retenterai peut être l’expérience avec Pas si simple un jour, maintenant que je sais à quoi m’attendre…


Parution : 08 mars 2018
Éditions : HarperCollins – Collection &H
Nombre de pages : 378
Prix : 14.90 €
2.0

5 réflexions sur “Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? – Lucie Castel

  1. J’ai lu Pas si simple il y a deux-trois semaines et j’ai bien aimé sans non plus avoir de coup de cœur. Elle a effectivement une écriture loufoque et c’est ce que j’avais principalement apprécié dans le précédent roman. J’étais curieuse de lire celui-ci mais du coup, je vais peut-être revoir mes attentes à la baisse :/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s