Là où je me suis retrouvée – Jasmine Warga

Couverture Là où je me suis retrouvée

Pour Taliah, la musique est toute sa vie. Ses chansons préférées l’ont aidée à affronter les pires épreuves, notamment celle de n’avoir jamais connu son père. Sa mère a toujours été très secrète, et refuse de lui donner la moindre information sur ses origines. Jusqu’au jour où Taliah tombe sur une mystérieuse boîte à chaussures contenant les lettres d’un certain Julian Oliver… Sérieusement ?
La star de rock indé en personne ?


avis

Je suis une inconditionnelle de la collection New Way dont les titres arrivent à me charmer à chaque fois. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette nouvelle parution.

Taliah vit seule avec sa mère. Elle n’a jamais connu son père, ses parents se séparant avant même que sa mère ne sache qu’elle était enceinte. Pourtant, ayant un jour trouvé une boite pleine de photos et d’articles, Taliah sait qui est son géniteur : Julien Oliver, chanteur star du rock indé. Mais, malgré les lettres que Taliah a pu lui envoyer, elle n’a jamais eu de réponse. Jusqu’au jour où, trois ans plus tard, elle découvre ce dernier sur le pas de sa porte.

En ouvrant la porte à Julian, Taliah va également ouvrir une porte sur un passé qu’elle ne connaissait pas : le passé de son histoire, mais aussi de celle de son père et de sa mère. Elle va aussi se découvrir une famille, ce qu’elle n’avait jamais imaginé jusque-là. Car, si elle avait cherché à prendre contact avec son père, elle n’avait pas réfléchi que cela reviendrait également à accepter sa famille au sens plus large.

Je regrette tout de même que le rythme du récit soit aussi rapide. A vrai dire, j’aurais aimé plus de développement pour mieux réussir à m’attacher aux personnages. Ici, Taliah, l’héroïne, m’a assez énervée, hautaine, presque égoïste dans ses choix. Même si je pouvais comprendre pourquoi elle était aussi caractérielle, je n’ai malheureusement pas réussi à me sentir concernée par son ressenti. De même pour ses parents qui me faisaient penser à des adolescents, bien loin d’être matures. Pourtant leur histoire était vraiment intéressante, entre problèmes familiaux, espoirs, doutes et rêves… Dommage que, là aussi, Jasmine Warga n’ait pas donné plus de profondeur à cet aspect du récit…

Malgré tout, j’ai quand même beaucoup aimé l’histoire, qui est toute mignonne, et qui évoque un sujet qui me parle personnellement. Au-delà de se retrouver, Taliah va surtout apprendre à se trouver, à déceler qui elle est et quelle est sa place dans cette grande famille qu’elle se découvre. Apprendre l’histoire de ses origines, de sa conception, va également lui permettre de mieux se comprendre, se situer dans l’univers de sa vie. Et elle va doucement s’ouvrir aux autres, elle qui était si renfermée.


Parution : 08 mars 2018
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 300
Prix : 17 €
3.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s