Vous n’aurez pas ma haine – Antoine Leiris

Couverture Vous n'aurez pas ma haine

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinée au Bataclan. Alors que le pays était endeuillé, à la recherche de mots pour dire l’horreur, il publiait sur les réseaux sociaux une lettre destinée aux terroristes intitulée Vous n’aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait à ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde. Accablé par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n’a qu’une arme : sa plume. L’horreur, le manque et le deuil ont bouleversé sa vie. Mais, à l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre dans ce témoignage poignant.


Par Célia  Celia 

Quand j’ai lu le résumé, je savais que ce serait un récit poignant. Je ne me suis pas trompée, quelle claque ! Antoine Leiris a une plume tellement bouleversante que je n’arrive pas à me sortir ce livre de ma tête. Je ne pleure pas facilement lors de mes lectures, seul « Avant toi » de Jojo Moyes m’avait touché à ce point. Mais là, impossible de retenir mes larmes tellement ce texte est poignant ! J’ai dévoré ce roman d’une traite, en apnée jusqu’à la dernière page (ok, ok il est court^^).

Antoine Leiris a perdu sa femme lors de l’attentat au Bataclan le 13 novembre 2015 et se retrouve seul avec son bébé. Nous suivons son quotidien durant les jours qui ont suivi le drame. Soit, l’histoire d’un père dépassé par les événements qui garde la tête hors de l’eau pour son fils. C’est avec une incroyable justesse qu’il nous livre ses sentiments sur les jours qui ont été certainement les plus durs de sa vie.

Ce texte est poétique, intelligent et il est écrit avec beaucoup d’humilité, j’ai apprécié chaque phrase ! Antoine Leiris n’est pas de l’auto-apitoiement, il raconte au contraire de l’amour sincère qu’il portait à sa femme. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été chamboulée par un roman… Plus qu’un témoignage, c’est un cri du cœur.

Par contre, ne vous attendez pas à un témoignage sur les faits du 13 novembre 2015, Antoine Leiris n’en parle pas et encore moins des terroristes. Il nous raconte son drame à lui soit la mort de sa femme. Comme il le dit si justement : « Ça aurait pu être un chauffard qui oublie de freiner, une tumeur un peu plus maligne que les autres ou une bombe nucléaire, la seule chose qui compte, c’est qu’elle ne soit plus là. ».

Pour conclure, ce roman aura été une très belle découverte, mais aussi un incroyable coup de cœur. Il y a des textes qui vous touche profondément et je pense sincèrement que « Vous n’aurez pas ma haine » d’Antoine Leiris fait parti de ces livres si marquants. Ce récit est tout simplement magnifique.


Chronique rédigée par Célia B.

Parution : 4 janvier 2017
Éditions : Le Livre de Poche
Nombre de pages : 128
Prix : 3,90 €
pcc

Une réflexion sur “Vous n’aurez pas ma haine – Antoine Leiris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s