Dans un recoin de ce monde – Yohei Maita

Couverture Dans un recoin de ce monde

Rêveuse et douée pour le dessin, Suzu grandit dans un village près d’Hiroshima. En 1944, alors que le Japon est en guerre, elle se marie avec un jeune homme qu’elle ne connaît pas et s’installe dans sa famille à Kure, le plus grand port militaire du Japon. Une nouvelle vie commence alors pour celle qui doit s’occuper du quotidien de sa nouvelle famille en s’adaptant aux privations de la guerre. Malgré un ordinaire de plus en plus difficile, Suzu avance, sans jamais baisser les bras, en cultivant sa joie de vivre.


avis

Je suis une grande fan d’animation japonaise et, pourtant, je n’avais pas du tout entendu parler de ce film. Alors, quand j’en ai vu le roman, c’était une vraie découverte.

Le résumé m’a immédiatement parlé. Suzu est une fillette qui grandit près d’Hiroshima. Nous la découvrons année après année et apprenons à faire connaissance avec la jeune femme qu’elle devient. Fraichement mariée, et alors que le pays est en guerre, elle quitte les siens et part vivre auprès de sa belle famille dans le port militaire de Kure. Elle va alors devoir composer avec un quotidien difficile lié aux conditions de 1944. Mais Suzu ne va jamais se laisser abattre, ni perdre de cette innocence qui la caractérise, et cela ne va pas non plus entacher sa joie de vivre, au contraire.

Suzu est une japonaise simple, maladroite et étourdie qui, pourtant, cultive un grand courage et une joie de vivre dans ses gestes de tous les jours malgré la situation de son pays. Suzu s’évade des horreurs de cette guerre sans fin grâce au dessin. Cet art devient son refuge, sa force pour affronter jour après jour un quotidien sans espoir et aux nombreuses privations.

L’auteur nous invite à la rêverie à travers un environnement pourtant bien loin d’être réjouissant. La guerre est présente, – l’histoire se passe tout de même dans un port militaire, avec toutes les conséquences que cela entraine. Mais il y a une très grande poésie dans ce récit, et j’ai été surprise de la sensibilité profonde que l’on retrouve dans cette œuvre. Suzu m’a énormément touchée, alors qu’elle même est une jeune femme pleine de vie. Mais son caractère enfantin m’a attendrie, et c’est le genre de personnage simple mais solaire qui nous marque profondément.

Dans un recoin de ce monde est une histoire douce malgré le cadre affreux de la guerre. Mais, si cette dernière est bien omniprésente, elle reste pourtant sous-entendue à travers les réactions et le quotidien de Suzu. C’est bien la jeune femme qui reste au centre du récit, et l’auteur nous invite tendrement à venir passer un petit moment aux cotés de son héroïne pleine d’innocence. Et le charme opère, inévitablement…


Parution : 14 février 2018
Éditions : Pika Editions
Nombre de pages : 222
Prix : 14.95 €
5.0

Pour les plus curieux, découvrez la bande d’annonce du film anime :

8 réflexions sur “Dans un recoin de ce monde – Yohei Maita

  1. Beaucoup d’adaptation pour une même histoire. Du coup, je suis super intrigué, mais aussi je ne sais pas par quoi commencer. Je ne suis pas forcément fan du format manga, je me laisserai peut-être tenter par l’animé. En tout cas le résumé me tente bien et sa bande-annonce aussi.

    Aimé par 1 personne

  2. Pour ma part, j’avais été voir le film d’animation en VO sous titré avec ma maman et j’avais été happé par la douceur et la beauté des dessins et cette petite bulle de tranquillité dans laquelle on nous plonge malgré la guerre environnante. L’héroïne est très touchante dans le sens où elle affronte cette guerre en faisant des choses toutes simples du quotidien et en s’évadant dans le dessin. Je serais très curieuse de lire ce roman. Il est inspiré du film ou c’est l’inverse ? En tout cas, je l’ajoute assurément à ma WL et je suis contente que cette histoire t’ait plu !

    Aimé par 1 personne

    • Le film est tiré du manga du même nom (si je ne me trompe pas) et le livre est, quant à lui, tiré du film 🙂
      Mais oui, Suzu est une héroïne simple qui porte merveilleusement bien cette oeuvre sur ses épaules. Et cette douceur omniprésente… un régal !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s