Demain il sera trop tard – Jean-Christophe Tixier

couv66760102

Virgil vit dans l’insouciance. Le Terme diagnostiqué à sa naissance fait de lui un 81 (il va vivre 81 ans). Mais un jour, une Brigade tente de l’arrêter. Il s’enfuit. Débute alors sa descente aux enfers.
Enna, elle, est Court Terme et vit dans le ghetto. Elle graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule proche du pouvoir, elle jure de la venger…
Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données, qui lutte clandestinement contre le système.
Lui, Enna, Lou et d’autres sont décidés à se battre contre cette société totalitaire qui les a condamnés et à vivre intensément chaque jour, chaque minute, chaque seconde, qui restent !


Par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Friande de ce genre littéraire en général, j’ai voulu jeter un œil sur cette nouveauté (j’ai du retard sur mes chroniques, mais je l’ai lu à sa sortie). J’avoue que le nom de l’auteur de ce livre m’était inconnu malgré qu’il soit très actif aux éditions Rageot. J’ai donc voulu découvrir cet auteur en même temps que cette histoire aux allures de thriller et de dystopie.

Le thème principal est en fait une des raisons qui m’ont conduite à cette lecture, car celui-ci met en avant les failles des « progrès technologiques et scientifiques » des hommes tout en reprenant le schéma de base d’une dystopie. La manière de nous plonger dans ce récit est cependant très originale, j’ai beaucoup apprécié cette course haletante que nous menons aux côtés de Virgil, ce jeune homme qui pense avoir une vie toute tracée puisque c’est un long terme, mais qui un jour va se retrouver traqué par des brigades. En effet, l’auteur nous transporte dans une société où tout tourne autour du fameux résultat d’un test qui est censé révéler l’âge de la mort du  citoyen et qui donc lui réservera soit  le sort d’un court terme ou d’un long terme. Toute la partie où l’on apprend les origines de ce test m’a vraiment beaucoup plu mais, j’aurais préféré qu’elle soit un peu plus  détaillée.

Il y a assez bien de termes spécifiques à l’univers, mais cette lecture reste tout à fait accessible et compréhensible par tous. Le plus gros bémol pour moi a été le manque d’excitation alors que c’est une véritable chasse à l’homme ! L’intrigue ne m’a pas passionnée autant que je l’aurais souhaité et les personnages ne m’ont malheureusement pas happée, trop ternes, malgré les obstacles et conflits intérieurs qui les assaillent. J’avoue que le personnage qui est homosexuel m’a plutôt agréablement surprise puisque cela reste assez peu courant en littérature alors qu’au jour d’aujourd’hui c’est très répandu et tant mieux, chaque personne doit être respectée y compris son orientation sexuelle. Néanmoins, je n’ai pas compris l’évolution de ce personnage à ce niveau-là et je regrette un peu ce choix scénaristique.

Le fait de suivre trois personnages (Virgil, Enna et Lou) au lieu d’un seul est une bonne chose et cela apporte du rythme et de la diversité à cette histoire grâce à cette alternance. La rébellion de la population et les différences entre les catégories (court terme et long terme) reste cependant du déjà-vu, mais ces éléments fondamentaux sont extrêmement bien travaillés donc je n’ai pas ressenti ce sentiment de redondance.

Ce livre, je le conseillerais aux fans d’aventures et de dystopies, mais peut-être pas aux adultes, qui ont l’habitude de ce genre de récit et qui en lisent beaucoup. Malgré son originalité, les personnages et le scénario n’ont pas été à la hauteur du thème proposé donc cela reste une bonne lecture, mais une petite déception tout de même.


Chronique rédigée par Sarah.

Parution :  13 septembre 2017
Éditions : Rageot
Nombre de pages : 448
Prix : 15.50 €
3.0

Une réflexion sur “Demain il sera trop tard – Jean-Christophe Tixier

  1. J’ai le même ressenti que toi (je l’ai lu récemment mais pas encore eu le temps de le chroniquer) : les idées sont très bonnes, mais je n’ai pas eu l’impression que le rythme était haletant alors que c’est une véritable chasse à l’homme qui est organisée. J’ai aussi trouvé que les choses n’étaient pas assez creusées, qu’il manquait des éléments pour que ça soit crédible à 100 %. En fait, je m’attendais à une dystopie, or c’est plutôt un thriller, donc…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s