Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le chardon – Alexiane Thill

Couverture Les MacCoy, tome 1 : L'ogre et le chardon

Et si les clans d’Ecosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient à
diriger les Highlands à l’insu du reste du monde ?
Quand Phèdre arrive à Edimbourg pour respecter les dernières volontés
de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans
et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux
et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce
maîtresse sur l’échiquier du pouvoir…


avis

Je ne sais pas pourquoi mais, à la lecture de ce résumé, je m’attendais à tomber dans une sorte d’uchronie dans laquelle l’Écosse n’aurait jamais perdu sa guerre contre l’Angleterre. Loin de là, c’est bien dans notre monde actuel que l’histoire prend place. Mais, si l’Écosse est désormais rattachée à la couronne britannique, les clans écossais, eux, ont continué d’exister.

Imaginez donc les romances historiques écossaises version contemporaines. Des clans écossais qui se font toujours la guerre, des châteaux centenaires dans lesquels on trouve machine à laver, lave-vaisselle et autres éléments de notre époque. C’est bien dans cet univers que nous transpose Alexiane Thill.

Les clans écossais continuent de régenter l’Écosse, à l’insu de tous, y compris de la couronne. Ces clans cherchent toujours à asseoir leur pouvoir et à l’agrandir à travers les terres et les mariages générant de multiples alliances claniques. C’est dans ce monde que va plonger Phèdre, une franco-écossaisse. A la mort de son père, qu’elle n’avait plus revu depuis son enfance, elle retourne aux sources de ses origines, pleine de rancœur mais aussi de peurs.

Ce voyage, pourtant, va lever le voile sur des évènements l’ayant traumatisée des années durant. Phèdre va enfin découvrir l’histoire de ses ancêtres, de son père, mais aussi la sienne. Sa propre histoire qui recèle bien des secrets enfouis à travers des légendes et des mythes dans lesquels la réalité pourrait bien se frayer un chemin.

J’ai dévoré les pages de ce premier tome avec un empressement qui m’a surprise. Alexiane Thill nous livre une intrigue aux multiples facettes. Dès qu’un voile se lève sur un élément, on découvre encore un secret bien enfoui. J’ai donc dénoué ce fil rouge  et j’ai découvert une intrigue vraiment riche en rebondissements.

Mon seul point négatif viendra sur la condition féminine. Même si cela colle avec l’ambiance clanique de l’écosse d’autrefois, j’avoue avoir eu du mal face à certains passages qui ramène la femme à sa condition d’objet et de faire-valoir. Un aspect qui, je trouve, ne colle pas avec la volonté de transposer ces clans au XXI ème siècle, comme si on les avait fait évoluer uniquement sur l’aspect technologique mais que, mentalement, ils restaient coincés dans le XVIII ème siècle. C’est un détail qui m’a vraiment fait grincer des dents, et avec lequel j’ai vraiment eu beaucoup de mal

Pour le reste, je me suis laissée convaincre facilement. Il y a encore de nombreux mystères qui restent à éclaircir. Et, après une telle fin, je suis curieuse de voir comment l’auteur va faire évoluer son intrigue.


Parution : 19 avril 2018
Éditions : La Condamine
Nombre de pages : 490
Prix : 3.99 €
4.0

10 réflexions sur “Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le chardon – Alexiane Thill

  1. Pingback: T.1 Les MacCoy, L’Ogre et le Chardon – SAGA – Marmite aux plumes

  2. Je vous remercie pour votre lecture et comprend que la condition féminine ait pu vous rebuter, c’est néanmoins une thématique que je souhaite travailler dans cette saga.
    C’est bien là l’un des problèmes de ce monde de l’ombre : les mentalités n’ont pas évoluées plus que cela et Phèdre, indépendante et féministe, s’y heurte.
    La suite vous plaira peut-être un peu plus – du moins, je l’espère. 🙂

    Merci pour la chronique et pour votre travail !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai vraiment hâte de voir la suite, je me doute que c’est un élément qui évoluera même si ça m’a parfois fait tiquer.
      Et je reste curieuse de découvrir dans quoi se lance Phèdre, et les changements qu’elle risque de créer 🙂
      Merci pour cette histoire plus qu’originale !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s