You kill me boy, tome 1 – Tina Ayme

Couverture You kill me, tome 1 : You kill me boy

Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle ait tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets.

Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter. À trop vouloir pousser Lexie à bout, Austin pourrait bien se brûler les ailes. Entre amour passionnel et déchirement, Lexie et Austin découvriront les élans et les douleurs d’un amour sans limite.


avis

J’avais toujours entendu parler de Tina Ayme pour sa série Les Anges. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre pour cette nouvelle parution mais j’en avais de grandes attentes. Peut être trop d’ailleurs.

Tandis que Lexie traverse une mauvaise période et sombre chaque jour un peu plus, mise au pied du mur par son père, elle part vivre chez sa grand-mère maternelle à Mary Island. Dès le premier jour dans son nouveau lycée, elle y fera alors la rencontre d’Austin, un jeune homme qui semble cacher bien des secrets et vers lequel elle se sent irrémédiablement attirée…

Je ne sais pas trop comment décrire mon état après ce premier tome. Car, si le roman s’est révélé assez addictif, je n’ai eu de cesse de soupirer devant les – trop – nombreux clichés de la romance new adult que l’on y retrouve. Pourtant, le résumé faisait envie, j’étais plus que motivée en commençant ma lecture. Un enthousiasme qui est, malheureusement, vite retombé.

L’écriture de Tina Ayme n’est pas désagréable, et je comprends les retours que j’ai eu sur cette auteure. Mais, avec cette série, ça ne l’a pas fait. Pas du tout même. J’ai eu l’impression qu’elle reprenait tous les plus gros clichés du genre, en s’étant très largement inspiré d’After. Beaucoup trop même, ce qui m’a bien vite énervée. Ce qui aurait pu être un beau coup de coeur n’a finalement été qu’un enchaînement de désillusions, et je me suis très vite lassée du sempiternel «Je t’aime moi non plus ». Surtout que cette redondance est omniprésente et a, au final, plus gâché cette histoire que lui apporter un réel intérêt…

Lexie était, au départ, touchante, mais elle a vite changé. A vrai dire, plus l’histoire avançait, plus elle m’insupportait. Pourtant, avec les épreuves qu’elle a traversé, il y avait de quoi lui apporter une vraie profondeur. Mais, finalement, elle apparaît plus caractérielle qu’autre chose. Elle a des sautes d’humeur, change constamment d’avis… Bref, une vraie girouette qui ne sait jamais sur quel pied danser, l’héroïne tête à claques par excellence.

Quant à Austin, j’ai malheureusement trop vite compris de quoi il était question avec lui. Du coup, je n’ai pas du tout pu m’attacher à son personnage. Surtout que son comportement m’a également agacée, sa jalousie trop possessive m’a dérangée et, au lieu de me faire rêver, il m’a plus mise mal à l’aise qu’autre chose. Je me rends compte que je commence à saturer de ces personnages masculins à la Hardin Scott, qui se croient tout permis et qui, aujourd’hui, m’hérissent plus le cheveu qu’autre chose…

Vous l’aurez compris, j’ai vite déchanté avec cette histoire. Ce que je trouve vraiment dommage car le résumé avait de quoi promettre une romance comme je les aime. Mais les personnages principaux sont beaucoup trop insipides et regorgent de tous les plus gros facepalm de la new romance à un tel point que j’étais vraiment soulagée de terminer ce roman. Je ne pense donc pas lire la suite, et je ne sais même pas si j’ai envie de retenter l’aventure avec l’autre série de l’auteur. Une vraie désillusion pour ce roman qui avait, pourtant, tous les ingrédients pour nous offrir une belle histoire…


Parution : 05 avril 2018
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 524
Prix : 17 €
1.5

4 réflexions sur “You kill me boy, tome 1 – Tina Ayme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s