Abri 19 – Myriam Caillonneau

Couverture Abri 19

Il y a onze ans, un mystérieux brouillard a recouvert la terre. Les scientifiques n’ont pas réussi à l’endiguer ou même, à l’expliquer. Les gouvernements du monde se sont résignés à préserver une partie de la population en l’enfermant dans des bases secrètes.
Lorsqu’un accident survient dans l’abri 19, Liam doit faire un choix. Respecter les lois de l’abri ou sauver la vie de sa sœur et risquer l’exil dans un monde dévasté.

 

 


Par Célia Celia

J’ai connu ce livre car une amie me l’a recommandé. Elle a découvert ce roman grâce à la box littéraire « Mille et un livres ». Je n’avais pas entendu parler du roman et je n’ai pas l’habitude de lire des livres auto-édités du coup je ne savais pas trop où j’allais. On m’a juste dit que c’était une super dystopie young adult qui renouvelle le genre.

C’est l’histoire de Liam, un jeune électricien, qui vit dans l’abri 19. Cet endroit est une sorte de bunker construit suite à une catastrophe naturelle survenue il y a 11 ans. A l’extérieur, un épais brouillard à recouvert la Terre, le soleil n’est plus visible et les chances de survie sont faibles. Il évolue au sein d’une communauté qui, pour assurer le bon fonctionnement de l’infrastructure, suit des règles strictes. Le jour où Liam est contraint de passer outre une de ses restrictions, il est banni…

Une fois hors de l’abri, Liam doit se battre pour survivre. L’auteur décrit parfaitement l’univers, on visualise très bien les lieux, les personnages et leurs angoisses. L’intrigue n’est pas édulcorée, c’est brut et poignant.

Liam, le protagoniste principal, ne m’a pas vraiment emballé. Il m’a semblé égoïste et assez naïf par moment. Il est dévoué envers ses proches, mais si l’un d’eux ne va pas dans son sens, il n’hésite pas à retourner sa veste. De plus, j’ai trouvé son comportement vis-à-vis de Minchi, sa meilleure amie, cruel et injustifié.

Une histoire d’amour va naitre au milieu de ce monde post-apocalyptique, mais elle n’est pas mise en avant, elle n’est qu’un détail de l’intrigue. Le couple entame une relation amoureuse, mais là encore c’est trop rapide et les sentiments de Liam et Jake ne sont pas décrits par l’autrice. Au final, cela n’apporte rien à l’avancée de l’histoire.

La fin est un peu trop facile à mon goût. Sachant qu’il n’y a pas de second tome, de nombreuses questions restent sans réponses. J’ai trouvé que la dernière partie du roman était rapide, limite bâclée… Les événements s’enchainent et tout est livré sur un plateau d’argent aux protagonistes.

Pour conclure, c’était une bonne lecture, mais pas sensationnelle non plus. J’ai beaucoup apprécié la première partie du roman et un peu moins la seconde. Il faut reconnaître que c’est une dystopie qui apporte un vent de fraîcheur, car l’histoire est originale et les stéréotypes liés à ce genre de lecture sont évités.


Chronique rédigée par Célia B.

Parution : 19 février 2018
Éditions : Auto-édité
Nombre de pages : 376
Prix : 15€
3.5
 

2 réflexions sur “Abri 19 – Myriam Caillonneau

  1. Ce livre me fait de l’œil et je me tâte même à prendre la box d’avril Mille et un livres que je n’avais pas pu prendre au moment voulu. Malgré ses défauts, si ce livre dépoussière mon genre littéraire préféré, je suis preneuse !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s