Hazel Wood, tome 1 – Melissa Albert

couv4108603

Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althea Proserpine, auteure des célèbres Contes de l’Hinterland.
Hazel Wood, d’où semble s’échapper des personnages inventés par Althea.
Hazel Wood, où sa petite-fille, Alice, va devoir s’aventurer.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur un autre monde ?
Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?

Il était une fois… Hazel Wood.


avis

Hazel Wood est un roman qui m’a vite intriguée. J’aime les contes, alors, quand j’ai entendu parler de cette sortie en VO, j’étais vraiment curieuse. Heureusement, la version française est très vite sortie et, après un teasing de folie par la collection Page Turner, j’étais impatiente de me plonger dans les mystères d’Hazel Wood.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Une revisite de conte ? Un manoir enchanté ? Dans tous les cas, je n’avais pas du tout prévu ce que j’y ai découvert. J’étais à la fois agréablement surprise, mais aussi perplexe, ne sachant pas trop vers quoi l’auteur allait. Un coup, l’histoire paraissait normale, réelle, puis, en un instant, un élément fantastique survenait, avant que l’histoire reprenne son cours normal. J’en devenais presque folle : est-ce que j’avais rêvé ? Était-ce moi qui m’imaginais de l’irréel à toutes les pages, cherchant des éléments qui n’avaient rien à voir ?

Et puis, petit à petit, plus l’histoire avance, plus les rouages s’enclenchent. Melissa Albert a semé, tout au long de son roman, de nombreux détails qui prennent finalement tout leur sens. Ce qui m’a vraiment surprise, je ne m’attendais pas à un tel développement de l’intrigue, je n’avais pas du tout imaginé cette possibilité là malgré tous les mystères autour du personnage d’Alice.

De ce côté là, Melissa Albert a vraiment bien mené son histoire. Pour autant, même si j’ai passé un bon moment, même si j’ai hâte de découvrir la suite, je reste un peu sur ma faim. J’ai adoré l’ambiance sombre et mystérieuse d’Hazel Wood. Mais, à contrario, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Je trouve que l’auteure se focalise vraiment sur son univers, sur les indices qu’elle sème tout au long du récit. A un tel point qu’elle en oublie de rendre ses personnages plus proches du lecteur.

Alors, je ne dis pas que je ne les ai pas appréciés. Mais juste que je suis restée assez spectatrice par rapport à eux, m’intéressant beaucoup plus au monde mi-fantastique, mi-onirique de l’auteur. J’ai tout de même passé un très bon moment, j’ai adoré la tournure qu’on pris les évènements d’une façon que je n’avais pas du tout imaginée, mais aussi la façon dont l’auteur casse complètement les codes de la littératures young adult dans son roman. Un aspect plus que rafraichissant !

Hazel Wood remplit donc toutes ses promesses : un univers sombre, inquiétant, et une héroïne de feu et de glace qui va chercher une vérité trop longtemps cachée et jamais oubliée… Une jolie surprise, je suis curieuse de voir comment l’auteur va faire évoluer tout cela par la suite (même si, je ne vous le cache pas, ce premier tome pourrait largement se suffire à lui-même…).


Parution :  25 avril 2018
Éditions : Milan / Page Turners
Nombre de pages : 384
Prix : 17.90 €
4.0

17 réflexions sur “Hazel Wood, tome 1 – Melissa Albert

  1. Je l’ai pris en VO, ne pensant pas qu’il allait sortir aussi rapidement en français (ce qui est d’ailleurs chouette car j’ai l’impression que les traductions sont assez rapides dernièrement). J’ai hâte de le commencer, surtout vu les critiques que j’ai lues.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s