Éclaircir les ténèbres – Nicolas Bouchard

couv4526070

1640. Une Province a disparu. Il semble que l’enfer se soit abattu sur la paisible vallée d’Ouraos, territoire enchanté du Jura et berceau de la princesse Sophronia. Les étoiles ont pâli, une brume verdâtre se glisse partout. Les habitants, terrifiés, se cloîtrent chez eux. On y a vu Frigg, une ancienne déesse païenne accompagnée d’une armée de monstres…
Recrutés dans le Paris misérable et grouillant du XVIIe siècle par le cardinal de Richelieu, quatre hommes sont désignés pour lutter contre les puissances des ténèbres : fantassin, mousquetaire, artilleur et lansquenet. Mais le Cardinal leur adjoint un cinquième comparse en la personne du brillant philosophe et ancien mercenaire René Descartes.
Son objectif : soumettre la sorcellerie à la loi de la raison, et au final, éclaircir les ténèbres.
Un roman à la croisée des chemins, entre aventures, sorcellerie et roman historique.


avis

Je découvre la toute nouvelle collection imaginaire et young adult SNAG avec ce titre de Nicolas Bouchard. Etant dans ma période fantasy, j’ai été assez facilement séduite par le résumé, sombre et énigmatique. Il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de partir à la découverte de cette histoire.

Mystère, fantasy et sorcellerie, le tout dans une France historique du XVIIème siècle… Le mélange peut paraître assez déroutant et, pourtant, Nicolas Bouchard en fait une histoire rondement bien menée même si le début a été assez laborieux. Il faut dire que nous suivons quatre personnages différents dans leur enquête sur des évènements bien mystérieux, dans une époque où suspicion et religion sont les maitres mots. A côté de cela, nous avons également d’autres personnages, ce qui nous permet d’avoir très vite une vision globale de la narration.

Descartes, le philosophe, Damien, le spécialiste de la lutte, Jonas, l’artificier, Hughes d’Ouraos, le lieutenant et Rudolph, le soldat aguerri, se dirigent donc vers la vallée d’Ouraos, en Franche-Comté, afin de découvrir ce qui peut bien s’y passer, après qu’une terrible malédiction s’y soit abattue. Mais ils ne sont décidément pas les seuls à s’intéresser à cette région…

L’auteur ancre son histoire fantastique dans l’Histoire, et c’est l’aspect que j’ai le plus apprécié. Retrouver des personnages comme Descartes, s’appuyer sur la philosophie, la pensée de l’époque, ou encore la puissance de l’Eglise… il y a eu un véritable travail de recherche de la part de l’auteur et ça se ressent tout au long du récit. J’ai tout de même été perdue par moment, les changements narratifs et autres flashbacks n’étant parfois pas du tout évidents à situer. Heureusement, cet aspect s’améliore par la suite une fois l’univers bien assimilé. Mais, mine de rien, je n’aurais pas été contre quelques indications supplémentaires.

Éclaircir les ténèbres est donc assez déroutant dans son genre et nous plonge dans un univers mystérieux, sombre et violent, à l’instar de l’époque dans laquelle Nicolas Bouchard inscrit son histoire. Je regrette peut être de ne pas m’être attachée plus que cela aux personnages. Pour autant, j’ai passé un très bon moment avec ce roman bien plus surprenant que ce à quoi je m’attendais. Un titre qui plaira sans nul doute aux amoureux de fantasy et d’Histoire… !


Parution : 7 juin 2018
Éditions : SNAG
Nombre de pages : 400
Prix : 17.50 €
4.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s