Aliénor Mandragore, tome 4 : Le chant des Korrigans – Séverine Gauthier & Thomas Labourot

couv5586883

À peine remis des émotions provoquées par les évènements d’Avalon, Aliénor et Lancelot se voient confier une étrange mission par la fée Morgane. Ils doivent aller chercher un mystérieux objet que Morgane avait confié autrefois au roi des Korrigans. Mais pour pouvoir le récupérer, Aliénor et Lancelot vont devoir relever le défi des Korrigans et survivre à une série d’épreuves, sous peine d’être à jamais prisonniers des geôles de pierre de leur royaume souterrain.


avis

Je ne suis pas très bande-dessinée en temps normal. Mais, quand j’ai découvert celle-ci, j’ai eu un vrai coup de cœur pour le style de Thomas Labourot et le texte de Séverine Gauthier. C’est donc toujours un plaisir de retrouver Aliénor dans cet univers merlinesque si original !

Résultat de recherche d'images pour "Aliénor Mandragore Le chant des Korrigans"

On explore un peu plus l’univers de Brocéliande aux cotés d’Aliénor et de Lancelot. Cette fois, nous partons donc à la découverte du monde des Korrigans. En effet, afin de guérir Merlin, suite à sa confrontation avec la puissante sorcière noire Moronoe, la Fée Morgane a besoin de récupérer un objet qui appartenait à cette dernière et qu’elle a confié aux rois des Korrigans. Une mission qu’elle ne peut que confier à Aliénor et à Lancelot, qui ne sont pas au bout de leur peine…

Je suis encore une fois conquise par le travail de ce duo d’auteur/dessinateur. Je me suis replongée avec délice dans cet univers mythologie qu’ils sont su s’approprier mais aussi, et surtout, réinventer. Avec humour, les auteurs nous plongent une nouvelle fois dans cet univers dans lequel on retrouve de nombreux clins d’œil et références à ce cycle arthurien si connu.Image associée

En y intégrant, cette fois, les korrigans, créatures si spécifiques au folklore breton, notre duo explore un nouveau pan de la mythologie celtique et enrichissent une fois de plus leur propre univers. Le mélange est plus que réussi, sans anicroche, et permet de visualiser toutes les perspectives que peuvent s’offrir Severine Gauthier et Thomas Labourot pour la suite des aventures d’Aliénor.

Je suis donc, une nouvelle fois conquise, par l’originalité de l’histoire qui s’inscrit pourtant dans une mythologie arthurienne plus que connue. Mais Severine Gauthier et Thomas Labourot arrivent à se l’approprier à chaque nouveau tome, nous livrant des récits enchanteurs magnifiés par des dessins tendres et colorés. Je suis sous le charme, et je termine cette nouvelle aventure avec la délicieuse envie de découvrir ce que ce duo nous réserve pour la suite !


Parution : 06 juin 2018
Éditions : Rue de Sèvres
Nombre de pages : 54
Prix : 12 €
5.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s