Les écorchés, tome 4 : Révolte – Tillie Cole

couv74524393

Résister, sans jamais se soumettre !
152 a été enlevée par les Arziani, une famille mafieuse de Géorgie, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Elle a été dressée pour devenir une mona – une esclave sexuelle destinée à servir le maître des Fosses de Sang. Belle et douce, elle rend fou de désir le maître qui, pour s’amuser, la donne à son plus grand et plus effrayant champion des combats à mort… mais elle comprend très vite qu’un physique menaçant peut cacher un grand cœur. Toutefois, l’amour peut-il naître dans les profondeurs d’un tel enfer ?


Par Charlène   disney-princesses-tatouage-sexy-pin-up  

Et voilà… Tillie Cole, avec Révolte, vient de mettre fin à la saga Les Écorchés et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ces personnages vont cruellement me manquer. Finalement on s’y attache et on aimerait les aider, partager leur souffrance, leur intimité, leur bonheur.

Enfin petit résumé pour vous restituer le contexte de ce dernier tome. Attention cette chronique peut contenir quelques révélations sur la fin. S’abstenir si vous voulez garder le suspens. Nous avions quitté Valentin (dans le tome 3) qui, ayant été sauvé par Luka et Zaal, s’apprêtait à commencer une nouvelle vie. Mais celui là avait dû laisser sa sœur Inessa (enlevée par les Arziani) entre les mains d’un maître et pas n’importe lequel : le maître des Fosses du Sang. Valentin, Zaal et Luka vont alors décider de la sauver et tenter de mettre fin à tous ces combats, détruire toutes les arènes qui existent encore.

152 est donnée au grand maître comme grande mona, c’est à dire comme esclave sexuelle. Elle devra se soumettre à n’importe lequel de ses désirs, de plus sous l’emprise d’une drogue elle doit combler ses manques. Le maître apparaît comme le diable, un homme sans cœur, sans âme. Sa vie n’est basée que sur les combats à mort et il prend un plaisir immense (presque jouissif) à voir ses combattants tuer, massacrer, piétiner leurs adversaires. Le maître va décider de donner 152 à un de ses plus grands champions, 901. La raison ? Trouver son point faible pour faire durer les combats et faire languir les spectateurs.

152 et 901 vont alors se retrouver dans la même cellule. Mais 901 ne veut pas la voir, la rejette et, seulement pour ne pas la faire souffrir, va combler ses manques sexuels liés à la drogue qu’elle reçoit. Ils vont alors apprendre à se connaître, ressentir des émotions qu’ils ne connaissaient pas avant… et leur histoire va débuter ainsi. On est bien loin des contes de fées, princesses et fin merveilleuse.

Ce que j’aime par dessus tout dans ce tome, c’est le côté «contrainte», en effet nos deux personnages principaux sont vraiment contraints, forcés de cohabiter ensemble. Ils ne sont pas là dans le but premier de s’aider mutuellement, ce qui différencie ce tome des précédents. Et, bien sûr, nous retrouvons comme dans chaque tomes nos personnages précédents comme un fil conducteur.

Tillie Cole arrive encore une fois à nous faire ressentir un tourbillon d’émotion. Attention cependant ce tome (comme les précédents) est très sombre, beaucoup de scènes difficiles à supporter. Complètement le genre dark romance pour les adeptes. La fin est telle que je l’attendais (sans grande surprise évidemment), je ne la voyais pas autrement. Les derniers chapitres sont essentiellement là pour faire état du devenir de chacun des personnages, suivre leur évolution et vivre avec eux des moments de bonheurs immenses comparés à tout ce qu’ils ont vécus dans leur sombre passé. Mais ils sont pour moi indispensables pour que le lecteur puisse tourner la page.

Je referme ce tome avec une pointe de tristesse : adieu Luka, Zaal, Valentin et Ilya. Je vais scruter les prochaines sorties livresque de Tillie Cole qui, j’espère, me feront autant vibrer que la saga Les Écorchés.


Chronique rédigée par Charlène. 

Parution : 23 mai 2018
Éditions : Milady
Nombre de pages : 477

Prix : 16.90 €
pcc

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s