Piège à la Bastille – Catherine Cuenca

Couverture Piège à la Bastille

Paris, juin 1789. Gabriel, jeune apprenti imprimeur, est heureux : il s’apprête à demander la main de son amoureuse Virginie à son père, l’imprimeur qui l’emploie. Or on l’accuse d’être l’auteur d’un pamphlet injurieux contre la reine ! Le voilà arrêté et embastillé. Le pire, c’est qu’il a bel et bien imprimé ce pamphlet… sous la contrainte.
Du fond de son cachot, alors que tout le désigne comme coupable, il ne peut prouver son innocence. Il n’a d’autre choix que de s’évader. Mais peut-on seulement s’évader de la terrible Bastille ?


Par Célia  Celia

L’intrigue m’a tout de suite interpellée, car l’histoire d’une évasion à l’époque de la révolution n’est pas un sujet commun. De plus, je n’ai pas l’habitude de lire des romans se déroulant dans cette période historique et un vent de fraîcheur, ça fait toujours du bien !

Nous suivons, ici, les aventures de Gabriel, apprenti imprimeur et auteur à ses heures perdues. Suite à un écrit dénonçant les travers de la reine, il est embastillé…

Nous sommes vraiment au cœur de la révolution française, les personnages ainsi que les dialogues sont travaillés d’une manière qu’ils semblent authentiques. Un réel travail de recherche a été fourni par l’autrice et cela rend son récit encore plus intéressant.

La liberté d’expression est au centre de l’intrigue. La bataille pour la libération de la parole n’est pas souvent abordée dans les romans de jeunesses et cette histoire joue le rôle d’une piqure de rappel. Il nous montre que ce droit a été acquis grâce à des hommes et des femmes qui se sont battus pour nos valeurs actuelles. J’ai beaucoup apprécié cette facette de l’intrigue.

C’est un très bon roman pour la jeunesse qui par le biais de ce récit peut se construire une culture historique et enrichir son vocabulaire. Pour un public plus âgé, cela peut sembler enfantin à certains moments.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment, mais peut-être que le roman était un peu trop jeunesse pour moi…


Chronique rédigée par Célia B.


Parution : 28 juin 2018
Éditions : Nathan
Nombre de pages : 398
Prix : 15,95 €
4.0

Une réflexion sur “Piège à la Bastille – Catherine Cuenca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s