Sur le fil – Estelle Maskame

couv25208077

MacKenzie Rivers avait tout pour elle : des amis formidables, de bonnes notes et, cerise sur le gâteau, le beau Jaden Hunter qui craquait pour elle. Mais tout s’est écroulé lorsqu’une tragédie a frappé la famille Hunter. Désarmée face à la souffrance de ceux qu’elle aime, MacKenzie ne voit qu’une solution : fuir. Cependant ses sentiments pour Jaden ne tardent pas à la rattraper…


avis

J’étais curieuse de découvrir le nouveau roman d’Estelle Maskame, après sa trilogie D.I.M.I.L.Y qui avait mis du temps à me convaincre. Surtout que j’ai complètement succombé au charme de la couverture de Sur le fil. Je l’ai donc commencé sans trop d’attente, espérant seulement de ne pas retrouver les défauts qui m’avaient agacée dans les romans précédents de l’auteure. Grand bien m’a pris, car j’ai vraiment passé un très bon moment !

MacKenzie est une jeune lycéenne qui avait tout pour elle, jusqu’à ce qu’un drame touche Jaden et Danielle Hunter. Devant une telle tragédie, lui rappelant ce qu’elle vit au quotidien dans sa famille, Kenzie n’a pas trouver d’autre solution que de fuir les jumeaux Hunter. Mais, près d’un an plus tard, les événements la rattrapent et Kenzie décide, cette fois, de leur faire face. Et, qui sait, de pouvoir recommencer son histoire avec Jaden…

J’ai mis un peu de temps avant de comprendre le comportement de MacKenzie vis-à-vis des Hunter. A vrai dire, au départ, je trouvais sa réaction assez égoïste et complètement injustifiée. Puis, petit à petit, j’ai compris véritablement la peur, l’incertitude qui l’avait poussée à réagir ainsi. Il ne faut pas oublier que Kenzie reste une jeune fille et que, conditionnée dès ses treize ans par ce qu’elle a traversé, elle a, une nouvelle fois, essayé de se renfermer pour ne plus être le « dommage collatéral ».

C’est un aspect psychologique que j’ai beaucoup aimé. Même si ça reste assez léger, je trouve qu’Estelle Maskame fait preuve de beaucoup plus de maturité avec ce roman et nous démontre que chacun possède sa propre façon de réagir face au deuil, qu’il n’y a pas de mode d’emploi pour nous dire comment se comporter quand un drame touche quelqu’un que l’on connaît. Ainsi, Kenzie n’est pas parfaite, mais cela paraissait être, pour elle, le seul moyen de se protéger. Même s’il lui faudra un an pour enfin affronter les Hunter, elle devient petit à petit plus déterminée à sauver ce qui peut l’être de sa relation avec Jaden et Dani.

Pour le reste, la romance et l’histoire sont assez simples et prévisibles, mais restent tout mignons comme il le faut. Contrairement à DIMILY, ici, nos personnages paraissent bien plus décidés. C’est également agréable de lire tout cela dans un tome unique et d’y trouver une fin tout à fait satisfaisante.

Kenzie et ses amis vont grandir dans cette histoire et vont apprendre à pardonner et à se faire confiance. Ce roman fut vraiment une belle surprise, je ne pensais pas accrocher autant à l’histoire et, pourtant, je ne l’ai pas reposé avant de l’avoir fini, en dévorant ainsi les trois cents pages. Une très belle lecture d’été, douce et agréable, que je ne peux que vous inviter à découvrir.


Parution : 21 juin 2018
Éditions : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 304
Prix : 16,90 €
4.5

2 réflexions sur “Sur le fil – Estelle Maskame

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s