Ropero – Cathy Berna

couv72160412

Elle, c’est Léonie, seize ans. La musique, c’est tout ce qu’elle a. Ça et la maladie. Sa vue baisse inexorablement. Bientôt, elle ne verra que du noir. Lui, C’est Ezra. Il trace la route dans son camion, accompagné de son chien et d’une tortue. Solitaire et instable, il cherche à fuir sa propre histoire. Eux, c’est une rencontre. Une nuit d’été inédite lors d’un festival d’électro. Un moment suspendu, avant qu’une tempête puis le chaos de leurs vies ne les rattrapent…


avis

J’ai tout de suite succombé devant la couverture de ce livre, que je trouve vraiment très poétique et rêveuse. Le résumé a conforté mon impression, j’étais donc curieuse d’en découvrir le contenu.

Leonie est une jeune fille qui adore la musique classique, mais qui est atteinte d’une maladie lui faisant perdre progressivement la vue. Ezra, quant à lui, passe sa vie sur les routes. Deux personnes que tout oppose et qui, pourtant, vont se retrouver le temps d’un festival de musique. Le coup de foudre est immédiat, mais les choses vont s’avérer être bien plus complexes…

Dans un premier temps, j’ai vraiment été embarquée par l’histoire. Là où Léonie est un personnage très solaire, Ezra reste assez solitaire. Pourtant leur rencontre semble parfaite en tout point, Ezra et Leonie se complètent à merveille. Un sentiment renforcé par la plume de Cathy Berna, très empathique, qui nous touche immédiatement au plus profond de notre cœur. Elle sait trouver les mots justes pour nous faire ressentir ce que ses personnages vivent, à un tel point que j’ai cru, au départ, que cette histoire allait me marquer pendant longtemps.

Mais ce sentiment s’est étiolé au fur et à mesure de ma lecture. A vrai dire, il arrive tellement de choses à Leonie et Ezra que cela m’a assez perturbée. L’histoire devenait complètement surréaliste, jusqu’au moment où je me suis rendu compte que je m’étais totalement détachée, et des personnages, et du récit. Le rythme de l’histoire n’arrange pas les choses ; plus on avance, plus les évènements s’enchainent et je n’arrivais plus à savoir où on en était réellement dans le temps.

Une chose est sûre : l’auteure joue vraiment avec les codes et nous fait voyager entre passion, rêve, espoir et réalité. C’est doux mais rude à la fois. Je regrette simplement que le livre soit assez inégal dans sa structure, avec un début magnifique mais une fin que j’ai eu du mal à suivre. Ça reste malgré tout une belle histoire !


Parution : 13 juin 2018
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 280
Prix : 15.90 €
3.0

3 réflexions sur “Ropero – Cathy Berna

  1. J’ai eu le même sentiment que toi avec ce livre (concernant la fin et l’inégalité d e l’ensemble), si ce n’est pas je l’ai trouvé totalement indigeste au niveau des sentiments à un moment donné… ça part trop loin à mes yeux ahah ! Après l’autrice a tout de même une jolie plume.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s