Le dernier Magicien, Tome 1 : L’Ars Arcana – Lisa Maxwell

couv65643724

Stoppe le magicien.
Vole le livre.
Sauve l’avenir.

De nos jours, à New York : les Mages vivent reclus dans Manhattan qu’ils ne peuvent quitter sous peine de mort.

Esta, à l’affinité hors normes, peut voler n’importe quoi, à n’importe qui. Elle a aussi le pouvoir de figer les secondes et de circuler à travers le temps et les époques.

Elle seule peut retourner en 1902. Là où tout a commencé. Là où le dernier magicien les a condamnés à un avenir sans espoir…


Par Marine  28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Adepte de l’imaginaire, la magie me pose parfois quelques soucis, ce n’est pas le cas ici.

L’histoire est en grande partie celle de Esta, en tout cas le premier chapitre est avec elle. On débute notre histoire donc, avec une voleuse venue voler un objet à l’Ordre dans le passé, qui essaye d’éliminer les Mages (les personnes ayant des pouvoirs). Une fois l’objet dérobé, elle retourne dans notre présent pour apprendre que ce n’est qu’un objet parmi une liste que l’Ordre détient et qui empêche les Mages de quitter la ville où ils sont traqués. On va alors lui confier sa plus grande mission, retourner en 1902, infiltrer l’Ordre, faire partie du groupe chargé de voler l’Ars Arcana, Le Livre qui détient la clé de la magie, et empêcher qu’il ne tombe entre les mains de l’Ordre.

Le personnage d’Esta est assez complexe, elle se donne des airs de femme forte et indépendante mais en même temps elle est très attachée aux personnes qui l’accompagnent. Ce dernier trait la rend plus attachante.
Niveau personnages, je ne vous ferai pas la liste de tous car on traverse les époques donc bien évidement ils sont assez nombreux. 
Seul autre personnage vraiment présent, Harte, qui vit en 1902, et qui doit lui aussi intégrer l’Ordre, ami ou ennemi à vous de découvrir.

L’histoire est vraiment prenante même si elle est parfois complexe à suivre car le livre est coupé en trois parties : une où passé et présent sont mêlés, la seconde uniquement dans le passé et la troisième uniquement présent. La première partie du livre est donc difficile par les époques mais aussi car on introduit tous les personnages au fil de ces époques et les chapitres ne sont pas uniquement du point de vue d’Esta. Les autres parties sont plus agréables à suivre même si les points de vue changent toujours.
J’ai eu aussi du mal avec la plume de l’auteure, que j’ai trouvé répétitive et qui fait parfois traîner le chapitre en longueur, sinon l’histoire est bien construite et on se laisse porter tout de même.

Pour conclure, c’est une lecture mitigée pour le moment, à cause du surplus d’informations fournies dès le début et d’une plume assez répétitive. L’histoire est prenante et on a envie de découvrir la suite. Je continuerai donc malgré une petite difficulté avec la plume. 


Chronique rédigée par Marine

Parution :  19 septembre 2018
Éditions : Casterman
Nombre de pages : 644 pages
Prix : 19.90 €3.0

2 réflexions sur “Le dernier Magicien, Tome 1 : L’Ars Arcana – Lisa Maxwell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s