Fandom – Anna Day

couv75441545

Aucune histoire ne mérite qu’on meure pour elle…

Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée… Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori…


avis

Je baigne dans les fanfictions depuis plus de quinze. Alors, à la lecture du résumé de ce roman, j’étais complètement surexcitée et, surtout, curieuse de voir comment Anna Day allait réussir le mélange fanfiction – young adult – fantasy.

Violet est une grande fan de La Danse des pendus, une dystopie livresque adaptée dans un grand film à succès. Accompagnée de ses deux amies et de son petit frère, elle se rend donc au Comic-con déguisée en Rose, l’héroïne du roman. Sauf que, de façon inexpliquée, tous les quatre se retrouvent soudainement plongés au coeur même de leur roman. Une hallucination collective (?) qui, pourtant, apparaît plus vraie que nature. Et dans laquelle ils vont devoir se battre pour sauver leur vie… ainsi que leur roman.

Anna Day a construit son histoire de façon très intelligente, et c’est vraiment ce qui m’a permis de m’immerger autant dans ce récit. En effet, elle a complètement inventé l’univers de La danse des pendus, tout comme celui de Fandom. Deux mondes, deux histoires qui se confrontent, mais dans lesquels on navigue aisément, sans aucune difficulté.

Surtout, j’ai beaucoup aimé l’aspect philosophique que l’on découvre dans ce roman. Au-delà des simples questions relatives à l’existence même des personnages d’un livre, ou de la réalité de ce monde, Anna Day pousse les réflexions sur la dystopie à son maximum. Et c’est ce que j’ai le plus apprécié ici.

On a également une dualité entre nos personnages issus du monde « réel » et ceux du roman, qui apparaissent avec leur cliché propre à la dystopie et avec lesquels l’auteure va jouer. Une héroine qui manque de confiance en elle, un personnage principal pas si valeureux que cela, un chef de la résistance loin d’être héroïque, et un personnage secondaire qui mériterait son heure de gloire… Les références sont également nombreuses avec d’autres univers bien connus de la littérature young adult, notamment envers Twilight, Divergente ou encore Hunger Games.

Bref, on sent qu’Anna Day s’est vraiment éclatée à écrire cette histoire. C’est frais, drôle, plein de références et, surtout, ça joue avec les codes de la littérature dystopie. L’auteure ne tombe pas dans les clichés mais s’en amuse, tout en développant un monde qui, pourtant, nous invite à réfléchir sur de nombreux points. J’ai vraiment aimé l’originalité de cet univers qui fait de ce livre une très belle découverte !


Parution : 18 octobre 2018
Éditions : Pocket jeunesse
Nombre de pages : 496
Prix : 18.90 €
5.0

11 réflexions sur “Fandom – Anna Day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s