Le Grand Nord, tome 2 : Ancrage – Sarina Bowen

couv13305020

Jude a tout perdu un jour de printemps, lorsqu’ au volant de sa voiture, il a percuté un pommier tuant un homme. Ancien détenu qui soigne sa toxicomanie, il n’a d’autre issue que de retourner dans sa ville de Colebury dans le Vermont, seul endroit où il peut trouver du travail.

Après une absence de trois ans, Sophie est stupéfaite de la réapparition de l’homme qui a tué son frère et brisé son coeur. Elle mesure aussi combien le voyou qui était amoureux d’elle a changé. Jamais il n’aurait fait du bénévolat dans les cuisines de l’église. Mais dans une petite ville où l’amour interdit est une loi en soi, personne ne tolérerait que Sophie et Jude se remettent ensemble, encore moins le père de Sophie qui se trouve être chef de la police.

Tout s’oppose à leur amour. Un amour impossible autorise-t-il l’espoir d’une seconde chance ?


avis

Le premier tome de cette série fut une vraie surprise. J’étais donc pressée de retourner dans le Vermont et de retrouver les personnages de Sarina Bowen !

Cette fois, c’est au tour de Jude de se dévoiler. Nous l’avions rencontré dans le premier tome alors qu’il sortait de prison. Un personnage sombre, fuyant et intriguant qui s’empêchait de profiter à nouveau de la vie. Je ne vous cache pas que j’étais vraiment suspicieuse à son propos, mais aussi désireuse de découvrir son histoire. Et je peux vous dire que je l’ai adorée, encore plus que celle de Giffin et d’Audrey.

La drogue… A cause d’elle Jude a tout perdu. Mais il accepte son sort, et accepte aussi le fait que son avenir ne lui appartient plus, qu’il se contentera de ce que la vie pourra lui offrir. Quand il se retrouve contraint de revenir dans sa ville d’origine, il sait que ce ne sera pas facile et que sa présence sera décriée. Pourtant, il ne se doute pas que cela pourrait pousser la porte de son passé, une porte qu’il essaye désespérément de garder fermée…

J’ai vraiment, vraiment, vraiment aimé cette histoire, bien plus profonde que ce à quoi on pourrait s’attendre. Mais, malgré la thématique, j’ai encore plus aimé le fait que Jude soit loin de l’image traditionnelle du bad boy. Bien au contraire, une douce mélancolie l’habite sans qu’il ne tombe dans l’apitoiement. Jude se bat pour le peu qu’il lui reste mais, surtout, pour ne pas retomber dans la drogue. Un combat perpétuel que l’auteure réussit parfaitement à nous faire ressentir dès les premières pages.

J’ai immédiatement aimé le couple qu’il forme avec Sophie. Pourtant, leur histoire n’est pas simple, et leur passif est aussi sombre que déchirant. Malgré tout, ils reviennent toujours l’un vers l’autre… Difficile de se détacher de son âme sœur, même quand cette dernière a tué votre frère… Mais on sent tout de même une réelle volonté de la part de Sophie de se battre pour eux deux, de se donner une chance malgré les événements passés, malgré le monde contre eux. C’est beau et déchirant à la fois, juste parfait.

Au final, comme je le disais, j’ai bien plus apprécié ce tome que le précédent, qui avait pourtant déjà été un coup de cœur. Mais Jude est un héros comme je les aime, fort et déterminé, mais aussi triste et brisé, qui demande à se reconstruire, morceau après morceau. Un héros marquant, qui ne fait que survivre et qui va chercher à revivre, même s’il se sent égoïste d’espérer cela. Mais c’est ce qui le rendra si beau et si touchant…


Parution : 04 octobre 2018
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 400
Prix : 17 €
pcc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s