Ce que nous avons perdu – Gayle Forman

couv36360364

Freya est une « chanteuse née ». En tout cas, c’est ce que son père lui a dit. Maintenant que sa voix l’a lâchée, que lui reste-t-il ?

Harun erre. Sans James. Qui lui a dit de « dégager de sa vie, connard ». Pas moyen de l’oublier. Mais comment se faire pardonner ?

Nathaniel débarque seul à New York. Sans son père. Finie, leur « fraternité à deux ».

Un pont, un pas en arrière, une chute : trois destins se percutent. Ensemble, ils vont apprendre à surmonter ce qu’ils ont perdu.


avis

Après avoir adoré l’adaptation cinématographique de Si je reste, j’avais toujours eu très envie de découvrir Gayle Forman. La parution de ce titre était donc l’occasion idéale pour enfin pouvoir rayer cette objectif de ma liste.

Freya, Nathaniel et Harun sont trois jeunes adultes que tout oppose, et pourtant… Freya est une vraie petite star 2.0 de la chanson à qui l’avenir sourit. Sauf qu’elle perdu sa voix. Elle va littéralement tomber sur Nathaniel. Nathaniel qui est complètement perdu dans l’immensité de la vie, sans repère, sans objectif, sans rien. Cette rencontre improbable va se produire sous les yeux de Harun. Harun qui a perdu son point d’ancrage, la seule personne qui le faisait vivre…

Un trio étonnant et émouvant, que tout sépare, mais qui est réuni dans la perte. Immédiatement, chacun va se rendre compte que l’autre traverse, à peu de chose près, le même désert que lui. Et c’est cette reconnaissance, ce sentiment d’enfin avoir trouvé quelqu’un qui comprenne, qui sait vraiment, qui va leur permettre petit à petit de se relever de leurs épreuves respectives.

Dépression, deuil, séparation, homosexualité, religion… De nombreux thèmes sont ici abordés par l’auteure, avec force et intelligence, sans se faire moralisatrice. On sent que quelque chose cloche chez chacun de nos trois personnages. Des non-dits qui les ont dévorés, année après année, jusqu’à atteindre un point de non-retour ou la solitude est leur seule compagnie.

Au final, ce roman est une très belle leçon de vie, d’espoir et d’amour. Même si je regrette que l’auteure traite un peu trop rapidement son sujet, et que la fin n’en soit pas vraiment une, j’ai vraiment beaucoup aimé les thématiques abordées ainsi que toute la construction du roman, ce croisement de morceaux de vie, de parcelles de destins qui vont se lier de la plus belle des façons…


Parution : 29 aout 2018
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 314
Prix : 17 €
4.0

2 réflexions sur “Ce que nous avons perdu – Gayle Forman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s