Parce que c’est encore nous, précédé de Parce que c’était nous — Mhairi McFarlane

Peut-être qu’après cette nuit de retrouvailles, on ferait mieux de ne pas se revoir pendant dix autres années. Si on prend le risque d’être ensemble, Ben et moi, est-ce qu’on sera toujours aussi amoureux ? Il est là, à côté de moi. Après tout ce temps, envers et contre tout. Je n’en reviens toujours pas : il est là pour de bon.

Rachel et Ben sont amoureux, mais ils sont loin d’être des pros de la communication. C’est pourquoi ils se quittent sur un malentendu qui va les séparer pendant dix ans. Lorsqu’un heureux hasard leur permet de se retrouver, ils doivent surmonter bien des obstacles pour être de nouveau ensemble. Cependant, une fois le duo d’enfer réuni, une chose est sûre : Rachel et Ben sont plus amoureux que jamais, et le jeu en valait la chandelle. Mais leur idylle risque fort d’être menacée par quelqu’un qu’on croyait appartenir au passé. Rachel et Ben sauront-ils faire face à cette nouvelle épreuve ?


Par Célia Celia

Ce livre m’a tapé dans l’œil, car j’ai adoré le roman Comme si c’était toi de Mhairi McFarlane. Ce n’était pas un coup de cœur, mais pas loin ! Je ne me suis pas trompée, la plume de l’autrice est toujours aussi addictive et son humeur est un pur régal.

Je mets un petit bémol sur le titre du roman, car il faut savoir que ce livre fait plus de 550 pages et que seulement une centaine sont attribuées à « Parce que c’est encore nous ». Il aurait été plus judicieux de le nommer « Parce que c’était nous, suivie de Parce que c’est encore nous ».

Comme les trois quarts du livre sont consacrés au premier opus, je vais commencer par celui-là. Nous allons découvrir l’histoire peu banale de Ben et Rachel. Ils sont amis depuis l’université mais ils sont contraints de se séparer pendant dix ans. Lorsqu’enfin ils se retrouvent, Rachel est en pleine rupture d’une relation vieille de treize ans et Ben, lui, est marié à une riche avocate.

Il ne faut pas s’attendre à une romance servie sur un plateau, car elle prend du temps à se mettre en place. Rien n’est précipité dans ce roman. Nous apprenons à connaitre les personnages et à nous attacher à eux. Lors de ma lecture, je me suis souvent dit que tout était évident, je n’ai donc pas été surprise des différents événements. Bon, en même temps, quand on lit ce genre de roman on connait déjà la fin avant d’ouvrir le livre.

En ce qui concerne « Parce que c’est encore nous », j’ai trouvé que cela ressemble plus à la fin du précédent tome plutôt qu’à une histoire à proprement parler. Tout va trop vite. Le changement de tempo entre les deux opus est radical ! J’ai quand même été ravie d’avoir la suite des péripéties de Ben et Rachel.

Pour conclure, j’ai adoré ma lecture. C’est une romance doudou comme je les aime émouvantes et pleines d’humour. Heureusement que je n’avais pas lu le premier opus, car j’aurais été déçu d’avoir un pavé entre les mains pour en lire que les 100 dernières pages…


Chronique rédigée par Célia B.

Parution : 12 septembre 2018
Éditions : Milady
Nombre de pages : 576
Prix : 18,20 €
5.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s