Invincible – Jane Harvey-Berrick & Stuart Reardon

Couverture Invincible

Nick Renshaw est la pépite du rugby britannique. Malheureusement, il se blesse grièvement et sa carrière est menacée. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Il se sent abandonné et trahi par ses proches, mais il veut se battre pour reprendre sa place. Le Dr Anna Scott est la seule personne qui peut aider Nick, elle a ses propres méthodes mais aussi ses lourds secrets. Quand le passé de Nick revient les hanter tous les deux, l’énigmatique docteur est plus vulnérable qu’elle n’y paraît.

Brisée et trahie, la lutte pour survivre semble intolérable. Quant à Nick, retrouvera-t-il le chemin des terrains ? Qui cédera, qui se relèvera… qui restera invaincu ?


avis

Impossible de ne pas succomber devant une telle couverture, n’est ce pas ? Mais c’est surtout après avoir rencontré Stuart Reardon et Jane Harvey-Berrick au dernier Festival New Romance que j’ai eu envie de me jeter immédiatement dessus.

Si vous lisez la biographie de Stuart Reardon, vous vous rendrez compte qu’il y a pas mal de similitudes entre l’auteur et son personnage fictif, Nick Renshaw. Normal, puisque cette fiction est très largement inspirée de sa vie. Stuart Reardon l’a dit lui même : 70 % du roman est vrai, avec seulement quelques ajouts pour inscrire un peu plus l’histoire dans la veine de la new romance. Et, sincèrement, c’est ce qui a exercé un grand attrait pour ma part.

Nick Renshaw est un jeune prodige du rugby qui, à force d’acharnement, voit son rêve s’accomplir : il a enfin signé avec un grand club anglais et va ainsi pouvoir jouer en première division. Jusqu’à ce qu’une blessure vienne ruiner ses projets. Nick le sait : avec ce genre de blessure, soit elle détruit tout, soit, au contraire, il n’en ressortira que plus fort encore…

J’aime énormément les romances en milieu sportif, et je ne pouvais pas être plus gâtée qu’ici : tous les éléments sont réunis pour nous transporter auprès de Nick et de son long chemin vers la guérison, mais aussi celui de l’acceptation et de la rédemption.

Mais, le personnage que j’ai le plus apprécié reste celui d’Anna. J’ai adoré la dualité qui s’opère avec elle, ce combat perpétuel entre sa tête et son coeur, entre la passion et la réalité. Comment réussir à concilier l’amour et le travail, quand ceux-ci sont en totale contradiction ? J’ai tout simplement été sous le charme de ce petit bout de jeune femme, qui a déjà traversé tant d’épreuves mais qui, pourtant, n’est pas encore à l’abri des surprises, bonnes comme mauvaises.

Ainsi, je trouve que Stuart Reardon et Jane Harvey-Berrick ont parfaitement réussi à nous transporter dans la vie de Nick et d’Anna, et à nous faire partager leurs rêves, leurs espoirs mais aussi leurs désillusions. Mais, surtout, c’est le fait que l’histoire paraisse si réaliste (pas étonnant vu qu’elle l’est..) qui donne un caractère aussi attachant au récit et aux personnages.

Un roman atypique, pour une histoire qui l’est tout autant, magnifiquement sublimée par la plume de Jane Harvey-Berrick : impossible de ne pas penser à Stuart et Emma quand on lit l’histoire de Nick et d’Anna !


Parution : 08 novembre 2018
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 340
Prix : 17 €
4.5

7 réflexions sur “Invincible – Jane Harvey-Berrick & Stuart Reardon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s