From New-York with love, tome 3 : Clair de lune à Manhattan – Sarah Morgan

couv42309490

« Je ne veux plus être une “gentille fille”. Je veux être une fille qui n’a peur de rien ! »
Harriet Knight le reconnaît volontiers, elle a toujours laissé la peur guider ses choix. Résultat : elle a l’impression d’avoir une vie ennuyeuse à mourir. Alors cette année, c’est décidé, elle va s’offrir un cadeau de Noël d’un nouveau genre : du courage ! Elle a donc prévu de faire chaque jour, jusqu’au 25 décembre, une chose qui l’effraie et, elle s’en est fait la promesse, elle ne laissera rien ni personne l’intimider. Enfin, ça, c’était avant qu’elle ne rencontre Ethan qui, d’un seul regard, a fait vaciller toutes ses certitudes. Elle l’a alors aussitôt compris : le séduire sera son plus grand défi.


avis

Retrouver Sarah Morgan, c’est comme plonger à chaque fois dans un cocon de douceur. J’aime énormément cette auteure ainsi que ses romances pleines de tendresse. Alors, après avoir suivi cette série sur déjà cinq tomes, je n’ai donc pas hésité à me lancer dans celui-ci.

Mais c’est la première fois qu’un roman de Sarah Morgan ne me transporte pas plus que cela. Je n’ai pas réussi à mettre le doigt sur le pourquoi du comment, mais les personnages, Harriet et Ethan, ne m’ont pas du tout convaincue.

Pourtant, tout est fait pour que l’on s’attache à eux. Un médecin brillant et avenant, tendre avec ses patients mais que le travail a rendu quelque peu cynique envers les autres. Et une jeune femme, manquant d’assurance en elle, qui reprend sa vie en main. Mais, je ne sais pas, l’alchimie n’a pas fonctionné, et je suis restée spectatrice de cette histoire, sans me sentir transportée par la romance que je découvrais.

Il faut dire que, de base, je ne suis pas une fan d’animaux. Les chats, les chiens, c’est mignon, mais ce n’est pas mon dada. Le problème, c’est que la vie d’Harriet tourne autour de ces créatures à quatre pattes. Elle leur voue un amour sans borne, une amour que je n’ai pas pu comprendre. De ce fait, je n’ai pas ressenti d’empathie envers Harriet, et je ne me suis pas attachée à elle plus que cela.

L’histoire m’a donc fait passer un bon moment, mais sans plus. Harriet et Ethan sont mignons, mais leur romance m’a paru plus prévisible qu’autre chose. Clair de Lune à Manhattan reste tout de même une belle romance de Noël, parfaite à lire en cette saison. Dommage que, pour moi, la magie de Sarah Morgan n’ait pas fonctionné cette fois…


Parution : 31 octobre 2018
Éditions : HarperCollins – Collection &H
Nombre de pages : 478
Prix : 15.90 €
3.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s