Grisha, tome 3 : L’oiseau de feu – Leigh Bardugo

Couverture Grisha, tome 3 : L'oiseau de feu

 » Et je devins une lame. »

MANIPULATION. PARJURE. TRAQUE.

Un royaume au bord du chaos.
Un tyran sur un trône d’ombre.
Une sainte sans pouvoirs.
Sans alliés. Sans armée.
Le combat final de la lumière contre les ténèbres.

AMOUR. LOYAUTÉ. DÉLIVRANCE.

Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?
Seule l’Invocatrice de lumière en décidera.


avis

Ce tome, je l’attendais avec impatience ! Il faut dire que l’univers de Grisha m’aura conquise au fur et à mesure de l’avancée des tomes, et j’avais hâte de découvrir ce que l’auteure allait nous réserver pour la conclusion de cette formidable série.

Pour autant, il m’aura fallu un moment pour rédiger ma chronique, car je ressors quelque peu désappointée de ce dernier opus. Je m’attendais à un tome qui allait me surprendre en tout point, et ce ne fut pas vraiment le cas. L’histoire a évolué, et l’action se fait ressentir dès les premières pages. Il faut dire que Leigh Bardugo n’a pas son pareil pour entrainer son lecteur dans un rythme effréné. On en prend plein les yeux, on se régale, et on replonge avec plaisir dans un univers qui est loin d’avoir révélé tous ses secrets.

Mais, il m’a manqué l’effet de surprise qui m’avait tant séduite dans les premiers tomes. Je n’ai pas trop aimé la tournure que prend l’histoire, et le chemin que choisis Leigh Bardugo. Les évènements m’ont laissée circonspecte et, moi qui m’attendais à un final épique, je ne vous cache pas que le soufflet est vite retombé.

Niveau personnages, je n’ai pas non plus compris le choix de l’auteure. Alina est complètement au centre de l’histoire, ce qui n’est pas étonnant vu qu’elle est l’héroïne de la série. Sauf que j’ai toujours autant de mal avec elle, et j’ai l’impression que c’est le seul personnage qui n’a pas su évoluer tout au long de l’histoire. Elle ne m’aura que trop agacée, et je trouve qu’elle n’a pas l’étoffe pour porter une telle série sur ses épaules.

Quant aux autres, qui avaient révélé tellement de reliefs dans leurs personnages, je suis restée sur ma faim. Je pense notamment à Nikolai ou encore le Darkling. Il y avait tellement à faire avec la complexité de leur caractère ! Mais rien, l’auteure se focalise réellement sur le duo Alina/Mal au détriment du reste, et je trouve dommage d’avoir intégré de tels personnages dans son récit si c’était pour un simple rôle de figuration.

Au final, ce tome me laisse vraiment perplexe. Et, bien que je l’ai fini il y a quelques semaines déjà, j’ai encore du mal à mettre véritablement le doigt sur les éléments qui m’ont dérangée. Dans tous les cas, j’ai adoré découvrir le monde de Grisha, et cette série reste tout de même un vrai petit bijou dans l’univers de la fantasy YA. Je regrette simplement que la magie n’ait pas fonctionné sur moi avec ce dernier tome dont, je pense, j’en attendais beaucoup trop, étant donné le niveau des deux précédents…


Parution : 24 octobre 2018
Éditions : Milan – Page Turners
Nombre de pages : 381
Prix : 16.90 €
3.0
Publicités

2 réflexions sur “Grisha, tome 3 : L’oiseau de feu – Leigh Bardugo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s