Dix jours avant la fin du monde – Manon Fargetton

Deux lignes d’explosions ravagent la Terre. Nul n’en connaît l’origine mais quand elles se rejoindront au large de notre côte atlantique, le monde sera détruit. Sur les routes encombrées de fugitifs qui tentent en vain d’échapper au cataclysme, six hommes et femmes sont réunis par le destin. Ensemble, ils ont dix jours à vivre avant la fin du monde…Un compte à rebours implacable, une aventure initiatique qu’on ne lâche plus.Et vous, que feriez-vous s’il ne restait que dix jours ?


avis

Et vous, que feriez-vous si on vous annonçait qu’il ne reste plus que dix jours avant que le monde ne disparaisse ? Je ne vous cache pas que je me suis souvent posé cette question, et je sais déjà que je ferais partie de ceux qui attendraient sagement qu’on sauve le monde pour eux… **sifflote**

Sauf qu’ici, pas le choix. Pas de monde à sauver. Tout sera détruit dans dix jours. Le monde est secoué par une série d’explosions, imprévisibles et soudaines, qui détruisent tout sur leur passage. La destruction de la Terre est inévitable, le compte à rebours a commencé.

Nous faisons la connaissance de Valentin, Lili-Ann, Gwen, Brahim, Sara, et Béatrice qui découvrent la situation et ne savent pas vraiment quoi faire. Profiter des derniers jours qui leur restent ? Fuir ? Chercher une solution de survie ? Nous suivons donc, tour à tour, ces six protagonistes qui vont avoir des réactions différentes face à la catastrophe imminente qui régit ces dix derniers jours. Dix jours. Pas un de plus.

La construction de ce roman est plutôt bien faite. Manon Fargetton nous offre un roman d’anticipation qui pousse plus à la réflexion qu’à l’action. Ce sera peut-être mon seul reproche à l’histoire, cette action assez absente dans le roman. Pour autant, les chapitres sont courts, et le style incisif. L’histoire n’en devient que plus addictive, et j’étais impatiente de découvrir ce qu’il allait advenir de nos personnages une fois le temps écoulé.

J’ai donc lu ce roman avec un tic tac permanent dans ma tête. Le temps est compté, la panique s’installe et il est impossible de l’oublier durant la lecture. L’histoire, bien que peu originale et assez déjà-vue, m’a pourtant surprise par la façon dont Manon Fargetton traite son récit.

Beaucoup de belles valeurs et de philosophie, parfois un peu trop. Je ne vous cache être dubitative sur la fin, pas assez réaliste à mon gout, même si elle ouvre un incroyable champ des possibles. Mais Dix jours avant la fin du monde est un roman apocalyptique bien construit qui, en plus de nous faire passer un bon moment, nous pousse à la réflexion sur notre monde actuel…


Parution : 18 octobre 2018
Éditions : Gallimard
Nombre de pages : 464
Prix : 19 €
4.0

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s