La trilogie des Templiers, tome 3 : La chute de l’Ordre – Jack Whyte

couv4933717

Octobre 1307. Le roi Philippe IV fait arrêter tous les Templiers de France et saisit leurs biens avec l’aide du pape. Averti de ce complot, William St. Clair parvient de justesse à s’échapper. Fuyant le pays en compagnie de quelques centaines de frères d’armes, il emporte le trésor légendaire de l’ordre.

Face à cette traîtrise de la couronne, le chevalier décide qu’il est temps d’abandonner le passé : il libère ses hommes de leurs vœux d’obéissance à la papauté et les mène une dernière fois au combat, à Bannockburn en Écosse. De cette bataille dépendra le destin des Templiers…


Par Marine 28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Voici le dernier tome de la trilogie !

Cette fois ci, changement de façon d’écrire par rapport au tome précédent, on reste avec un seul protagoniste : William St. Clair. L’histoire qui se déroule ici est une partie assez connue de l’histoire des Templier : la trahison du roi Philippe IV qui, avec l’aide du pape, décide que les Templiers sont devenus une menace qu’ils doivent éliminer. Le vendredi 13 octobre 1307 signe l’arrestation des Templiers.
William St. Clair va libérer les quelques chevaliers restant de leur vœux chrétiens, cacher le fameux trésor des Templiers et va les emmener avec lui au combat une dernière fois, pour punir la trahison dont ils sont victimes. Malheureusement, comme l’histoire nous l’apprend si bien, les Templiers vont s’éteindre.

William St clair est un personnage charismatique et on le suit avec plaisir mais aussi avec appréhension, quand on connait la fin malheureuse de l’Ordre.
Cette fois ci nous auront aussi une femme, non pas de l’Ordre mais Jessica, qui fera son apparition assez rapidement et deviendra le femme de William (n’oublions pas que leurs vœux sont maintenant annulés).

L’histoire est toujours autant passionnante, et j’avoue qu’avoir une touche (vraiment un soupçon) de romance ne me fait pas de mal, ici c’est terminé les moines, nous revenons vraiment avec des chevaliers. Bien évidemment, entendre parler de ce trésor perdu qui fascine encore aujourd’hui est captivant aussi, mais c’est surtout de voir la détermination du protagoniste pour réussir à venger ses frères d’armes qui est beau à lire.
L’auteur nous a fait une fin que les adeptes de l’Ordre aimeront surement car il laisse des suppositions quant à l’existence probable, encore à nos jours, de l’Ordre.

En conclusion, c’est une trilogie sympathique, parfois un peu trop longue (certains passages ne sont vraiment pas obligatoire, je dirais surtout dans le second tome.). Néanmoins on voit un réel travail de recherche du côté de l’auteur, il respecte la chronologie des événements menant de la création à la dissolution de l’Ordre. Je pense réellement que, pour des chevaliers dans l’âme, c’est une trilogie très bien documentée et qu’elle vaut le coup d’être lue, mais toujours pour les amoureux de l’Ordre, et qui s’améliore au fur et à mesure des tomes.


Chronique rédigée par Marine

Parution : 14 novembre 2018
Éditions : Bragelonne
Nombre de pages : 576 pages
Prix : 22€
4.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s