Paris by night – Robyne Max Chavalan

couv49583989

Circée est danseuse au Night Birds, un cabaret parisien parmi les plus réputés. Son métier : faire rêver, la nuit, sous la lumière artificielle des projecteurs…

Mais lorsqu’un homme mystérieux vient l’observer à chacune de ses représentations, son monde bascule. Surtout lorsqu’il se décide enfin à l’aborder et lui propose de passer cinq nuits blanches avec lui. Cinq nuits, pour explorer chacun des cinq sens… et découvrir qui elle est vraiment.

 


Par Marine 28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Que dire de ce livre ? Déjà que je l’ai dévoré. C’est un concentré d’érotisme à l’état brut.

L’histoire est cette de Paris, alias Circée une fois sur scène. Danseuse de cabaret, depuis un mois le même client vient chaque soir, s’installe à la même table, commande toujours la même chose, il ne reste jamais jusqu’à la fin, c’est l’Homme comme elles l’appellent entre elles. Il incarne le fantasme masculin à lui seul, celui pour qui on accepterait tout. Un soir, il laisse un petit colis pour Circée, il la veut pour lui seul, cinq nuits, pas une de plus. Une nuit par sens pour lui faire découvrir son univers à lui qui est un Maître des Sens. Paris va bien évidemment se laisser séduire, seulement cet Homme mystérieux semble connaître énormément de chose sur sa vie présente mais aussi passée. Alors prendre du bon temps, oui, mais ne pas tomber amoureuse.

Paris est quelqu’un d’agréable, on découvre une femme forte et libérée mais aussi très provocatrice quand il le faut et j’avoue avoir adoré ce petit bout de luxure à elle seule. 
L’Homme, je ne dirais rien pour ne pas vous gâcher la surprise, est un concentré de péché. Il va entraîner Paris par delà les frontières de l’indécence. C’est un c*nnard mais en même temps on s’attache à lui.

L’histoire est entraînante et les protagonistes nous emmènent à la découverte des cinq sens d’une façon plus qu’érotique. L’auteure a une plume très poétique qui colle parfaitement à la sensualité du livre. C’est un appel aux fantasmes, du plus sage au plus dévergondé. Ils jouent avec leur patience à l’un comme l’autre. D’ailleurs bon point pour l’auteure qui nous fait ressentir la frustration des deux côtés vu qu’on à le point de vue des deux protagonistes à intervalles réguliers.

Pour conclure, c’est une superbe lecture, c’est un petit coup de coeur, réellement la plume est poétique et le jeu du chat et de la souris entre les protagonistes nous emmène au coeur des nuits parisienne. Des nuits blanches pour public majeur.  


Chronique rédigée par Marine

Parution : 06 décembre 2018
Éditions : La Condamine
Nombre de pages : 414 pages

Prix : 7,60 €pcc

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s