Rouge — Julie Huleux

Couverture Rouge

Alexandre est sapeur-pompier, il voit tous les jours des drames de la vraie vie. Ophélie rêve de faire le documentaire-choc qui lui ouvrira les portes d’une grande école de cinéma. Elle va le suivre avec sa caméra tout l’été, sur ses missions de secourisme, au cœur du danger.
Mais il y a un monde entre la fiction et la réalité, surtout lorsqu’il faut jongler entre devoir professionnel et sentiments…


Par Célia  Celia

La couverture de ce livre laisse présager une romance mettant en scène des pompiers et j’avoue que c’est ce qui m’a le plus attiré. Je n’ai donc pas trop réfléchi avant de me lancer dans cette romance.

De prime abord, le personnage d’Ophélie m’a insupporté. Dans les premières pages, elle est tout simplement odieuse et je ne parle même pas de sa meilleure amie (qui à mon grand désespoir s’appelle Célia…) ! J’ai vraiment espéré que son caractère évolue dans le bon sens au fil des pages, mais malheureusement ça n’a pas été le cas…

Alexandre quant à lui est plutôt fade. Il se laisse porter tout le long du roman, c’est clairement Ophélie qui mène le jeu. Il ne vit que pour les interventions avec son équipe et pourtant il reste pompier volontaire, je n’ai pas compris pourquoi il ne souhaite pas devenir professionnel (sachant qu’il ne travaille pas à côté). Mis à part ça, je ne vous parle même pas de ses remarques machistes tout le long du roman.

La romance qui s’installe entre les deux protagonistes principaux est rapide, l’étape de la séduction est vite balayée. Effectivement, le premier baiser arrive comme un cheveu sur la soupe. Je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’il survienne à ce moment-là et surtout dans ces circonstances, mais bon, avec le recul ce n’était pas non plus improbable.

Par contre, j’ai beaucoup aimé découvrir le quotidien d’une caserne de pompier. Julie Huleux décrit cet univers en employant des termes précis. Elle nous fait ressentir qu’il y a un réel travail d’investigation de sa part.

Quand on lit cette chronique, on pourrait croire que je n’ai pas aimé ma lecture, mais ce n’est quand même pas le cas. L’histoire reste tout de même sympa et l’intrigue est bien menée. De plus, cette romance se lit rapidement et elle nous permet de découvrir l’univers particulier des pompiers.


Chronique rédigée par Célia B.

Parution : 7 mars 2019
Éditions : Editions JC Lattès ( collection &moi)
Nombre de pages : 280
Prix : 14,90 €
3.0
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s