Catwoman : Soulstealer – Sarah J. Maas

couv41806123

À bientôt dix-huit ans, Selina Kane vit dans les bas-fonds de Gotham City avec sa soeur gravement malade. Condamnée à rejoindre un gang pour survivre, elle enchaine les délits jusqu’au jour où elle est recrutée par la mystérieuse et criminelle Ligue des Assassins. Après deux ans d’entraînement, Selina revient à Gotham sous la fausse identité d’une riche héritière. Elle se fait désormais appeler Catwoman. Avec l’aide de Poison Ivy et Harley Quinn, elle est bien décidée à semer le chaos dans la ville. Et ce n’est pas Batwing, son ennemi juré, qui l’en empêchera…


avis

Je me suis lancée dans cette lecture un peu à reculons… Il faut dire que je ne suis pas du tout fan de Catwoman (j’ai d’ailleurs du mal avec les héros de DC Comics qui évoluent à Gotham City – Catwoman, Batman & Cie…). Mais j’adore Sarah J. Maas. Et c’est bien pour cela que j’ai eu envie, malgré tout, de lire ce livre.

Selina Kyle est de retour à Gotham City deux ans après avoir quitté la ville. Deux années passées auprès de la Ligue des Assassins, à s’entraîner encore et encore, en échange du bonheur de sa sœur. Mais Selina ne revient pas pour le bon air de Gotham, mais pour y semer le Chaos le plus total. Et, tant pis si cela revient à se mettre Batwing, l’acolyte de Batman, sur le dos…

Alors ? Est-ce que Sarah J. Maas a réussi à me faire succomber à Catwoman ? Et bien oui et non. Je n’aime toujours pas Gotham City, je trouve cette ville très étouffante, mais surtout très sombre. On a l’impression que les malfrats règnent à chaque coin de rue, que la police ne peut rien y faire. Et je me demande toujours comment les habitants de Gotham peuvent faire le choix d’habiter cette ville si peu lumineuse.

Par contre, j’ai beaucoup aimé l’intrigue que met en place Sarah J. Maas. Une fois la fin venue, je n’avais pas du tout imaginé que l’histoire allait prendre un tel tournant. Et, quand Selina révèle le réel but de sa venue, j’ai été agréablement surprise par tout cela, mais aussi par la construction de son plan. Selina est une jeune femme très maligne et, malgré son statut de reine de la pègre, elle possède un grand coeur. Sarah J. Maas arrive parfaitement à nous faire saisir toute la dualité de ce personnage, tout en nuance de gris, et c’est, là aussi, un aspect que j’ai tout simplement adoré.

J’ai également été surprise de retrouver les personnages de Poison Ivy et de Harley Quinn ici. Mais surprise également de la triade qu’elles forment avec Catwoman, sans que cela n’interfère avec ce que je savais déjà de ces personnages. Au contraire, j‘ai trouvé leur relation à toutes les trois très profonde et, là aussi, toute en nuances. Tout comme son histoire avec Batwing, un super-héros que je ne connaissais absolument pas, qui est loin d’être aussi simple… Il faut dire que c’est une spécialité chez Sarah J. Maas, et, une fois de plus, elle nous régale de personnages aussi charismatiques que surprenants.

En définitive, j’ai une nouvelle fois succombé à la plume de Sarah J. Maas, à son histoire, mais aussi à ses personnages qu’elle se réapproprie totalement sans pour autant les dénaturer par rapport à l’univers de DC Comics. Selina est une jeune femme très complexe, et comprendre les rouages de son esprit ne fut pas une mince affaire. Pour autant, Gotham City m’écœure toujours autant, et j’ai vraiment du mal avec l’atmosphère générale de cette ville. Catwoman s’avère donc être une très bonne lecture, même si j’aurais préféré qu’elle se déroule dans une autre ville !


Parution : 13 mars 2019
Éditions : Bayard
Nombre de pages : 500

Prix : 16.90 €
4.5

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s