Black Wings, tome 1 – Christina Henry

Rien de tel qu’être agente de la mort pour vous pourrir la vie. Pour Madeline Black, escorter les défunts dans l’au-delà est un travail à toute heure et très mal payé. Certes, on y gagne des pouvoirs magiques et une paire d’ailes impressionnantes, mais aussi un patron exaspérant, une gargouille grincheuse à supporter, et bien des factures impayées. Les choses semblent s’améliorer lorsque le séduisant Gabriel Angeloscuro s’installe dans l’appartement au-dessus du sien… jusqu’à ce qu’un monstre terrifiant ravage les rues de Chicago, et que Maddy se découvre des pouvoirs inconnus, liés à un héritage dont elle ignore tout et qui fera d’elle la cible de tous les feux de l’enfer et du paradis.


avis

Il y a quelque chose dans cette couverture qui a immédiatement attiré mon regard. Et puis, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu de bit-lit offrant un univers sur les anges. J’étais bien curieuse de découvrir ce que ce curieux mélange allait pouvoir nous offrir !

Maddy est une Agente de la Mort. Une faucheuse quoi. Son job consiste à aller rompre le lien qui relie une âme à son corps, et à conduire ces dernières, du moins quand elles le veulent bien, à la Porte, où « autre chose » les attend. Quoi ? Elle ne le sait pas, même si c’est un mystère qu’elle aimerait bien résoudre. Un quotidien somme toute assez classique, jusqu’au jour où un nouveau voisin emménage. Pile au moment où des morts inexplicables se produisent. Des morts non prévues dans le registre des faucheurs. Pire encore, des morts dont les âmes n’ont jamais pu être récoltées, ayant tout simplement disparues…

Cette histoire est un excellant mélange. L’auteure nous offre une mythologie assez unique, avec un univers où anges et démons se mélangent aux Faucheuses. C’est assez spécifique mais j’ai vraiment apprécié cette originalité, surtout que l’histoire des anges ne manque pas de mystère…

Maddy, quant à elle, est une héroïne pleine de peps et de mordant, dont l’humour contrebalance une histoire dont le fond n’est pas très réjouissant. Car, au milieu des démons et des anges, les humains se retrouvent pris en tenaille et sont trop souvent les victimes collatérales d’une guerre sans merci.

Je regrette peut être qu’on en voit pas un peu plus sur le travail de Maddy. Mais ce premier tome reste introductif même si l’action ne manque pas. Après tout, même si Maddy est une Faucheuse de la Mort, elle ne connaissait pourtant rien des créatures qui, aujourd’hui, peuplent son quotidien. De surprises en révélations, elle va découvrir ses origines, mais aussi son rôle au sein d’un peuple dont elle ne sait strictement rien.

J’ai passé un très bon moment, et j’ai vraiment été agréablement surprise par ce premier tome qui arrive à mélanger humour, action et créatures mythiques des plus étranges. Je suis curieuse d’en découvrir la suite, car je sens que l’univers de l’auteure reste encore très riches en découvertes. D’ailleurs, nous n’avons toujours pas rencontré les vampires, loups-garous et autres faes quelques fois évoqués…


Parution : 20 mars 2019
Éditions : Milady
Nombre de pages : 378

Prix : 7.90 €
4.0

 

3 réflexions sur “Black Wings, tome 1 – Christina Henry

  1. Pingback: Black wings, tome 2 : Black night – Christina Henry | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s