L’œillet de velours – Laura Carlin

Hester White est une jeune femme pleine de ressources et désire ardemment quitter les bas-fonds de Londres où, depuis peu, trop de gens disparaissent sans raison. Lorsque sa route croise celle de la riche famille des Brock, elle n’hésite pas une seconde. Les Brock décident de la prendre sous leur aile et c’est la mystérieuse Rebekah Brock qui se charge de son éducation. Au fil des jours, Hester et Rebekah se rapprochent et vont chercher à résoudre l’énigme de ces disparitions qui inquiètent tant Londres. Leur enquête les entraînera au coeur d’un secret bien plus sombre que tout ce qu’elles avaient pu imaginer… et leur révélera, par la même occasion, leurs véritables aspirations.


Par Marine   28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Le livre commence par un article de presse nous résumant vite fait qu’un nombre impressionnant de disparitions est recensé ces derniers temps dans le Londres de l’année 1831…

Hester, était une petite fille qui appartenait à une famille riche, mais qui perdra ses parents et suivra alors sa « famille adoptive » qui, malheureusement, va perdre petit à petit son prestige. Maintenant âgée de 18 ans, elle vit dans les bas-fonds de Londres et survit tant bien que mal avec sa « famille ». Un beau jour, alors qu’elle se rend au marché pour attendre un cousin qui doit la prendre en charge et la sortir de cette misère, elle se fait renverser par un carrosse. Calder Brock, médecin, va en sortir et la prendre sous son aile pour une « expérience » qui a pour but de prouver que les miséreux peuvent aussi apprendre s’ils reçoivent la bonne éducation. Rebekah Brock va être en charge de cette éducation, les deux femmes vont petit à petit se lier d’amitié et plus encore, et vont chercher à résoudre le mystère des disparitions car, dans leur entourage proche, certaines personnes ont disparu…

Hester est un personnage attachant mais que j’ai trouvé parfois un peu « simplette », mettant un peu trop de temps à comprendre par rapport à Rebekah. Néanmoins elle est très débrouillarde et on se laisse vite entraîner à ses côtés.
Rebekah est présentée comme une personne plutôt stricte qui ne veut pas faire l’éducation de Hester, mais, bien vite, elle montrera un autre visage, celui d’une femme forte qui réfléchit trop pour son époque, s’apportant pas mal de critiques de la part de son oncle et frère qui lui font comprendre qu’elle ferait bien mieux de s’occuper de trouver un mari.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance du livre. L’autrice nous présente Londres de façon lugubre, montrant bien l’écart entre les différents niveaux de la société. La partie d’Hester, avec un monde difficile, où tout est permis pour survivre… C’est d’ailleurs dans cet univers qu’elles vont découvrir de quoi sont capables le miséreux pour quelques pièces… et, de l’autre côté, avec Rebekah, un monde avec bien d’autres problèmes : mariage, liaison, argent, drogues… Cependant l’autrice va lier ces deux univers de façon intéressante. 

Alors que je pensais que l’ambiance était bien sombre, le dénouement a prouvé que l’autrice pouvait aller encore plus loin dans le macabre.

Pour conclure, c’est une très bonne lecture, certains passages vers la fin ont été difficiles à lire. C’est une enquête qui parfois tire un peu en longueur mais on se laisse prendre au jeu. L’autrice a une plume captivante et elle apporte, dans cette ambiance lugubre, une touche de romance qui, d’ailleurs, dérange un peu les mœurs de l’époque. Une lecture pour les amateurs de romans historiques, d’enquêtes mélangé avec une touche de romance.


Chronique rédigée par Marine

Parution : 13 mars 2019
Éditions : Milady
Nombre de pages : 512 pages

Prix : 19,50 €4.5

 

3 réflexions sur “L’œillet de velours – Laura Carlin

    • Réellement la fin est assez glauque mais sinon c’est une ambiance sombre sans être dans l’excès non plus. C’est plutôt une enquête dans le vieux Londres ainsi qu’une romance tout de même. Franchement je pense qu’il y a largement pire en lugubre et macabre, celui ci passe encore 😉

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s