Zénith, tome 1 : Les forces du passé – Sasha Alsberg & Lindsay Cummings

couv38916483-1

Un gang de filles sanguinaires règne sur la Galaxie Mirabel. Surentraînées, expertes en maniement des armes, pilotes de génie, ces rebelles ne respectent qu’une loi : la leur !
À leur tête, Androma Racella, alias la Baronne Sanglante, criminelle recherchée dans tous les Systèmes Unifiés, compte les morts qu’elle laisse sur son passage.

Mais quand Dex, une sombre figure du passé, resurgit pour leur proposer un marché, leur errance s’arrête brutalement. Andi se retrouve face à un terrible dilemme : mourir ou trahir.
Si la Baronne Sanglante n’a plus rien à perdre, elle a une dernière mission à accomplir : la vengeance. Et Androma est plutôt douée dans son genre.


avis

J’ai toujours aimé les space opera et je trouve dommage qu’on en retrouve si peu en littérature young adult. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette nouveauté…

Androma – Andi – est une célèbre pirate, capitaine de La Maraudeuse, un vaisseau spatial craint dans tout l’espace, et à la tête d’une équipe de jeunes filles aussi géniales que rebelles. Andi est la baronne sanglante, un titre qu’elle porte, pourtant, comme un fardeau, une punition pour ses actes passés. Constamment sur le qui-vive et toujours en fuite, elle est, un beau jour, rattrapée par son passé. Ce qui pourrait bien lui offrir la rédemption et, accessoirement, pourquoi pas sauver l’univers tout entier…

Je ne cache pas que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Pourtant, les auteures nous plongent directement dans le feu de l’action, avec une course poursuite qui annonce déjà le ton de l’histoire. Mais, au milieu de tout cela, il fallait découvrir les personnages, leur passé et un début d’intrigue qui me laissait un peu sceptique. Sans oublier de multiples narrations qui offraient une construction du récit assez délicate.

Mais l’univers est très riche et possède de nombreuses spécificités, tant géographiques que politiques. Surtout, l’intrigue que l’on découvre est la conséquence d’une guerre déclenchée il y a des dizaine d’années. Difficile donc de comprendre, au départ, de quoi il est question alors que tant d’éléments se bousculent dès les premiers chapitres.

Puis, doucement, tout s’enclenche. Et je dois dire qu’à partir du moment où j’ai réussi à saisir ce vers quoi les auteures nous entrainaient, j’ai été très, très agréablement surprise et je n’ai plus relâché mon livre. Car, au-delà d’une simple histoire de sauvetage spatial ce cache un synopsis aussi haletant que surprenant, bien plus complexe que ce que les premiers chapitres laissaient présager. L’histoire est loin d’être calme est possède de multiples rebondissements, parfois prévisibles, parfois complètement surprenants. Et j’ai vraiment aimé de ne pas pouvoir réussir à prévoir chaque fois à l’avance ce qui allait se passer.

J’ai également beaucoup apprécié les personnages et toutes leurs complexités. Nous sommes bien loin des clichés habituels du genre, notamment avec une romance qui n’en est pas vraiment une. De plus, chaque personnage recèle une face cachée de son caractère que l’onn prend plaisir à découvrir, et qui révèle une réelle profondeur chez chacun d’entre eux. J’ai peut-être eu un peu plus de mal avec Androma qui parait très froide. Mais, il faut dire que son passé est un réel fardeau : il possède une telle influence sur son présent qu’elle a du mal à s’autoriser le moindre bonheur. Malgré tout, je trouve que ce sont toutes ces petites imperfections qui rendent les personnages si attachants.

En définitive, ce premier tome fut une très agréable surprise et j’ai adoré ce que j’y ai découvert. Alors oui, la prise en mains est un peu délicate, et on a vite l’impression que les auteures vont dans tous les sens tant les premiers chapitres fourmillent d’informations passées et présentes. Mais ce premier tome se devait de mettre l’accent sur un passé ayant entrainé la situation que l’on découvre alors dans ce roman, avant de nous laisser sur une fin qui ouvre de très belles perspectives pour la suite. Je suis curieuse de découvrir quelles idées les auteures nous réservent pour la suite de cette série. Mais, si vous aimez les romans intergalactiques, cette histoire est faite pour vous !


Parution : 20 mars 2019
Éditions : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 631
Prix : 18.90 €
4.5

 

8 réflexions sur “Zénith, tome 1 : Les forces du passé – Sasha Alsberg & Lindsay Cummings

  1. Coucou ^^

    Personnellement je suis tentée malgré des critiques sur babelio qui le descendent en flèche mais je suis tentée car on présente un personnage principal de capitaine pirate badass et ultra classe a la Albator/Harlock (j’ai lu les manga mais pas visionné l’animé ) version féminine et un univers galactique crée de toute pièce ! Et puis même si j’aime bien lire les avis des gens par curiosité, je préfère me faire mon propre avis et les lire me conforte souvent à me faire mon propre avis ^^ donc je vais tenter le coup 🙂 en espérant y trouver cette capitaine classe et badass !

    Aimé par 1 personne

    • Si tu aimes des capitaines « badass », tu devrais te régaler ! Personnellement, j’ai vu effectivement pas mal de critiques sur ce roman, mais j’ai bien aimé pour ma part. Les personnages sont très bien travaillés, l’histoire est surprenante, et ce côté spatial.. J4adore !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s