Le passeur d’ombres, tome 1 : Amour Fatal – Claire McFall

Dylan est saine et sauve. Elle a échappé de justesse à un terrible accident. Du moins, c’est ce qu’elle croit. Car le paysage désolé qui l’entoure n’a plus rien de l’Écosse. C’est une plaine dévastée hantée par des esprits. Et le garçon qui l’y attend n’a rien d’ordinaire. Il s’agit de Tristan, le Passeur chargé de l’amener dans l’au-delà. Mais cette fois, tout est différent. Car cette fois, Tristan brise le plus sacré des interdits. Il tombe amoureux. Et cette transgression pourrait bien lui coûter son âme… ou celle de Dylan.


avis

Lorsque ce livre nous avait été présenté lors du salon de Montreuil, j’avais été très intriguée. Présenté comme un immense succès à l’étranger, notamment en Chine, j’étais, pour ma part, séduite par deux éléments présents dans le résumé : l’Ecosse et l’aspect fantastique du récit…

Dylan est sur le point de retrouver son père à Aberdeen lorsque son train déraille. A son réveil, elle se retrouve dans un monde plus qu’étrange et ne rencontre qu’une seule personne : Tristan. Si, au début, elle est persuadée d’être la seule survivante, elle va vite se rendre compte que c’est plutôt l’inverse… et que Tristan, qui n’est autre que son passeur, a le devoir de la guider afin qu’elle puisse atteindre « l’autre côté »…

Dès le début, l’auteure arrive très vite à nous plonger dans cette atmosphère à la fois lugubre et incertaine. Les éléments du récit sont très intrigants, et j’étais assez curieuse d’en découvrir plus ; tant à la fois sur ce qu’il allait advenir de Dylan que sur ce qu’était l’endroit où elle se retrouve.

Pourtant, je ressors assez perplexe de ma lecture. Alors, oui, j’ai enchaîné le livre, curieuse de découvrir de quelle façon l’histoire allait pouvoir se terminer. Mais, à côté de ça, je trouve que l’histoire est trop rapide, que la relation entre Tristan et Dylan aurait mérité d’être approfondie tout comme l’univers et ses spécificités.

Le lecteur se pose rapidement des questions et, même si les réponses nous sont données assez vite, tout cela reste mystérieux. L’intrigue, quant à elle, reste assez classique, tout comme les personnages principaux. Mais l’auteure relève tout cela grâce à un univers surprenant que j’ai beaucoup aimé. La friche est un entre-deux dans lequel il se passe de nombreuses choses, et j’avais l’impression de n’en voir qu’un petit aperçu. Du coup, j’aurais vraiment apprécié que l’auteure étoffe un peu plus tout cela, notamment vers la fin du livre dans laquelle tout se résolve un peu trop facilement.

En définitive, j’ai tout de même hâte de lire la suite, même ce récit pourrait parfaitement s’arrêter après ce premier tome. Mais, il faut reconnaître que cette histoire était véritablement envoûtante et que l’auteure pose les prémices d’un univers à mi-chemin entre la vie et la mort. J’espère surtout que nous aurons l’occasion d’en découvrir plus encore par la suite… !


Parution : 14 mars 2019
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 311
Prix : 17.95€
3.5

Une réflexion sur “Le passeur d’ombres, tome 1 : Amour Fatal – Claire McFall

  1. Pingback: Le Passeur d’Ombres, tome 2 : Les Intrus – Claire McFall | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s