Mount, tome 1 : Le roi sans pitié – Meghan March

Vous ne connaissez pas mon nom, mais je contrôle tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas. Mon pouvoir n’a pas de limites et mes envies sont toujours satisfaites.

Elle ne sait pas qu’elle a attiré mon attention.
Elle aurait dû être plus prudente.
Elle va m’appartenir.
Il est temps de récupérer ce qu’on me doit.
Keira Kilgore, vous êtes maintenant la propriété de Lachlan Mount.


avis

« Keira Kilgore a récupéré la direction de la distillerie de whisky Seven Sinners fondée par son arrière-grand-père à La Nouvelle-Orléans. Son mari meurt dans un accident, alors qu’elle vient tout juste de découvrir qu’il la trompait depuis toujours. Quand Lachlan Mount lui annonce que son mari a envers lui une dette d’un million de dollars et que pour se rembourser, il la veut, elle, elle ne décolère pas. Désespérée, Keira accepte le deal pour sauver la distillerie familiale, bien décidée à résister le plus possible à Lachlan. »

J’ai immédiatement été séduite par cette présentation de l’éditeur, différente que celle que l’on retrouve en quatrième de couverture. D’ailleurs, je pense que si je n’avais eu que le texte de la quatrième de couverture, je n’aurais pas vraiment été tentée. Il faut dire que ce résumé nous présente un speech déjà lu et relu. Alors que, de mon côté, ce qui m’avait intriguée, c’est le cadre de la romance, une héroïne à la tête d’une distillerie de whisky, un monde complètement masculin.

Je pense que je ne m’attendais pas à ce que l’histoire prenne un tel tournant et soit aussi sombre, à la limite de la dark romance. A vrai dire, j’ai énormément de mal aujourd’hui avec les héros du type « mâle alpha qui veut absolument tout contrôler chez sa partenaire ». D’ailleurs, on ne peut pas vraiment parler de partenaire car, mine de rien, Lachlan impose la situation à Keira qui, prise au piège, sans aucune solution de repli, est contrainte d’accepter les règles du jeu.

Alors oui, je sais qu’on est dans une fiction, mais il n’empêche que les héros qui sont complètement dans le control freaks, ça ne me fait pas rêver. Bien au contraire même. Du coup, même si j’ai beaucoup aimé l’originalité du cadre de cette histoire, ou que j’ai adoré le fort caractère de Keira, l’héroïne, qui ne va pas se laisser faire, je n’arrivais pas du tout à passer outre mon animosité envers Lachlan son caractère trop sombre, trop possessif, trop dans le contrôle des autres.

Et pourtant, je lirai la suite. Car, comme je vous le disais, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Keira et sa volonté de fer pour sauver la distillerie familiale. Mais, surtout, il y a eu une révélation à la fin du livre qui a remis en question tout le début de cette histoire, me permettant de la voir sous un jour nouveau. Du coup, elle apparait moins malsaine, moins sombre même si, pour ma part, cela n’excuse pas le comportement de manipulateur sadique de première de Lachlan.

En définitive, si certains éléments m’ont quelque peu fait tiquer, je suis quand même bien curieuse de découvrir la suite et voir quel direction l’histoire va prendre après une telle révélation. J’espère vraiment que le comportement de Lachlan changera car c’est, pour ma part, le gros point négatif du roman. J’ai malgré tout bien aimé ce premier tome, qui réserve donc quelques belles surprises…


Parution : 02 mai 2019
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 281

Prix : 17 €
3.5

Une réflexion sur “Mount, tome 1 : Le roi sans pitié – Meghan March

  1. Pingback: Mount, tome 2 : La reine de pique – Meghan March | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s