C’était pas censé se passer comme ça – Eve Borelli

Couverture C'était pas censé se passer comme ça

Il n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.

Les vacances en famille, c’est toujours un grand moment d’angoisse. L’heure du bilan, des crises de foie, des vexations et des sourires forcés. Cette année, chez les Stradavine, la fête de Pâques est pimentée par la venue de deux invitées. Il y a d’abord Léo, 25 ans, ravie de fuir ses parents qui la persécutent pour qu’elle trouve un « vrai travail » (depuis quand se déguiser en Simba n’est pas un vrai travail ?) et un « gentil garçon ». Et il y a Renata, la belle-fille psy allergique à la famille, aussi névrosée qu’attachante. Deux invitées dont la venue n’était pas prévue, et va tout changer : entre coups de foudre, virée impromptue en boîte, liaisons secrètes et crises de rire, la famille Stradavine va en voir de toutes les couleurs… pour le pire, mais surtout pour le meilleur !


Par Marine 28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Le livre est coupé en deux points de vue de façon régulière. D’un côté : Léonore, une jeune femme complexée par la longueur de son nez, et pour cause, sa mère décide de lui offrir pour son anniversaire une chirurgie pour avoir un nez plus petit. Folle de colère, elle décide de partir avec Alice Stradavine, sa colocataire et meilleure amie lesbienne, chez la grand mère de cette dernière pour fêter Pâques convenablement.

Première rencontre avec la famille, et surtout avec Camille, le frère d’Alice, totalement au goût de Léo qui ne laisse apparemment pas ce mâle indifférent non plus, un flirt s’installe entre les deux personnages mais apparemment Camille ne joue pas franc jeu.

De l’autre coté on a Renata, la femme d’Henri Stradavine, l’aîné de la famille. Mariée depuis un petit moment, Renata est psy et surtout a une phobie de la famille mais un événement imprévu va obliger Renata à venir pour la première fois à la rencontre de cette belle famille qui l’attend avec impatience.

Il n’y a pas énormément de personnages. Léo est une femme franche mais aussi très complexée, qui est bien décidée à ne pas céder aux avances de Camille de peur d’être blessée mais, en même temps, qui a envie de se jeter dans ses bras. 
Alice, la meilleure amie qui aime les femmes et inventer des insultes grotesques pour notre plus grand bonheur, un fort caractère qu’on apprécie.
Renata, qui aime éperdument Henri mais qui a une peur panique des liens familiaux et qu’Alice déteste.
Henri, le mari de Renata, un peu du genre maniaque et rêve de fonder sa propre famille.
Et enfin Camille, jardinier pour la commune, c’est un blagueur et un être un peu déjanté mais qui cache des choses à Léo tout en flirtant ouvertement avec elle.
Je suis juste un peu déçue qu’on n’en sache pas plus sur la famille de Léo qui a quand même créé un sacré complexe chez elle.

Vous l’aurez bien compris, ce repas de Pâques est des plus mouvementés. Entre Léo, qui sait très bien qu’elle ne doit pas se laisser séduire et en même temps qui en a très envie (en plus, son arrivée a directement été remarquée par un voisin qui déteste les vacanciers et qui est bien décidé à la faire partir maintenant). Alice, qui retrouve ses ex qui ne sont pas décidées à la lâcher. Henri et Renata qui ont des choses à mettre au clair. Camille qui s’intéresse à Léo mais reçoit des coups de téléphone en douce qui l’obligent à s’éclipser. E Sveta, la grand mère qui incruste son folklore russe là dedans, c’est un beau bazar qui donne le sourire. 

Pour conclure, c’est une excellente lecture, un feel good comme on aime, avec pleins de rebondissements grotesques, des situations cocasses et une plume qui donne le sourire. Une famille hors norme pour un repas de Pâques des plus attendrissants. Je vous le recommande chaudement pour un après midi détente !


Chronique rédigée par Marine

Parution :  03 avril 2019
Éditions : Harlequin (&H)
Nombre de pages : 278 pages
Prix : 14,90€
5.0

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s