Cendres – Johanna Marines

Couverture Cendres

Des bals de la haute société à la rue, il n’y a qu’un pas.

Londres, East-End, 1888, ère industriel.
C’est dans ce quartier mal famé que vivent Nathaniel et sa soeur de rue, Luna. Lui, sillonne les rues à la tombée de la nuit. Elle, est une voleuse hors-pair. Mais un soir, lors d’une énième tournée, le jeune homme fait une macabre découverte.
Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux… De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l’opium circule dans les veines…

Prenez garde, personne ne sort indemne d’un tel voyage.


Par Marine 28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

L’histoire est coupée en deux points vues. D’un côté, on retrouve Agathe, une femme issue d’une famille modeste, seulement sa mère est malade et les médicaments commencent à coûter cher. Elle répond donc à une annonce pour la famille Henwoorth qui cherche une domestique. Finalement, à la vue de sa beauté, elle deviendra la parurière de la famille et se rendra à un gala pour montrer le collier de diamant que la famille peut créer. 

De l’autre côté, on a Nathaniel et Luna, un frère et une sœur de rue. L’un allume des réverbères à la nuit tombée, l’autre est voleuse la journée. Lors d’une des tournées de Nathaniel, il va faire une macabre découverte et faire la connaissance de l’inspecteur Abberline qui va avoir besoin de ses connaissances sur la rue. Luna, de son coté, va s’introduire au gala pour essayer de voler une parure. C’est ainsi que nos protagonistes vont se croiser. Mais la disparition de Luna va changer bien des choses dans leurs vies…

Agathe est une héroïne simple, rien de bien particulier sur elle, c’est bien dommage d’ailleurs qu’elle n’ait rien qui la définisse vraiment.
Nathaniel est un homme qui se contente de ce qu’il a et voudrait que sa soeur arrête de voler pour trouver un emploi honnête.
Luna est une voleuse expérimentée mais tout de même appréciable, on se rend bien compte qu’elle veut se sortir de sa misère le plus vite et « simplement » possible.
Réellement, les personnages sont sympathiques mais il leur manque un petit quelque chose pour les rendre vraiment vivants.

C’est un livre plutôt prenant, entre le côté enquête, la pointe de romance, la vie d’antan, on se laisse porter à travers un Londres lugubre où une nouvelle drogue, le « S », et le meurtre sont quasiment quotidien. L’autrice a ajouté une pointe de steampunk qu’on oublie vite car il n’est pas très présent, uniquement dans les moyens de locomotion et d’envoi de message en fait. L’autrice nous emmène un peu partout et nous laisse dans le mystère presque jusqu’à la fin de son roman pour nous offrir un dénouement machiavélique.

Pour conclure, c’est une très bonne lecture, dommage que les personnages ne soient pas plus travaillés (Aghate ou Luna par exemple) mais l’histoire est captivante. J’ai apprécié voir les destins de chacun se croiser et se mêler pour donner un dénouement plutôt original. Pour les amateurs de thriller, du vieux Londres, de steampunk, de sordide, je pense que ce roman peut vous plaire !


Chronique rédigée par Marine

Parution : 04 avril 2019
Éditions : SNAG
Nombre de pages : 404 pages

Prix : 18 €4.5

 

2 réflexions sur “Cendres – Johanna Marines

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s