Bakemonogatari, tome 1 (manga & light novel) – NisiOisiN & Oh!Great

Résumé du manga – Koyomi Araragi est un lycéen un peu particulier : mordu par une vampire âgée de 500 ans, il doit composer avec des capacités hors du commun qui le rendent, malgré lui, sensible aux phénomènes surnaturels… Un jour, il rattrape Hitagi, une de ses camarades de classe, alors qu elle chutait dans les escaliers. Quelle n est pas sa surprise quand il découvre qu’elle ne pèse pratiquement rien ! Très vite, Koyomi réalise qu une entité chimérique a pris possession de la jeune fille et qu il va devoir lui venir en aide…

 

Résumé du light novel – Koyomi Araragi est un lycéen un peu particulier : mordu par une vampire âgée de 500 ans, il doit composer avec des capacités hors du commun qui le rendent, malgré lui, sensible aux phénomènes surnaturels… Un jour, il rattrape Hitagi, une de ses camarades de classe, alors qu’elle chutait dans les escaliers. Quelle n’est pas sa surprise quand il découvre qu’elle ne pèse pratiquement rien ! Très vite, Koyomi réalise qu’une entité chimérique a pris possession de la jeune fille et qu’il va devoir lui venir en aide…


avis

Deux grands noms du manga japonais sont ici réunis dans cette nouvelle série : NisiOisiN pour le scénario, déjà connu grâce à Death Note – Another Note, et Oh!Great pour le dessin, très connu également pour son manga Air Gear, ou encore Enfer et Paradis. Personnellement, un duo comme ça, ça me vend pas mal de rêve. J’étais donc curieuse de découvrir leur collaboration sur Bakemonogatari.

Koyomi est un lycéen qui, après une malencontreuse rencontre, s’est fait mordre par un vampire. Heureusement, il doit soit salut à Oshino, une sorte d’ermite qui l’a sauvé in extremis. Oshino est un spécialiste des créatures occultes, des chimères qui peuplent notre monde. Alors, quand Koyomi se rend compte qu’une chimère a pris possession d’Hitagi, une de ses camarades de classe, il décide donc de présenter cette dernière à son sauveur…

Alors alors… Je ne sais pas trop par où commencer… Il faut dire que c’est l’impression que m’a donné cette histoire. J’avais le sentiment qu’elle non plus elle ne savait pas par où commencer. Il faut attendre la moitié du tome pour que le héros nous révèle qu’Hitagi est possédée par une chimère, et que lui même a été mordu par un vampire. Mais, jusque là, le héros nous parle comme si on connaissait déjà tout de l’histoire. Et ça m’a perdue, complètement.

Image associéeJ’ai passé tout le manga a me demander dans quoi j’avais atterri. Je ne comprenais que la moitié des choses qui étaient présentées, et j’avais la désagréable impression qu’il me manquait bien des éléments pour comprendre ce qui était sous mes yeux. Sans que cela ne paraissent déranger les deux mangakas. Et puis, je dois avouer que, niveau dessin, on avait du fan service à toutes les sauces. Un peu trop à mon gout…

Malgré tout, je me suis ensuite laissée tenter par la version roman de la série. Et là, le light novel m’a bien plus convaincue ! Je ne sais pas si c’est dû au fait de la narration, mais je comprenais mieux le cheminement des pensées d’Hitagi. Il est bien plus facile de saisir ce dont il nous parle via le light novel que par le manga. Et c’est à ce moment là que j’ai découvert la richesse du monde qui se cache derrière Bakemonogatari. Surtout que le light novel va plus loin que le manga (normal, je sais…), ce qui permet d’avoir une vraie vision d’ensemble de l’histoire qui s’installe plus concrètement. Des éléments qui m’ont manqué dans le manga pour que je comprenne réellement de quoi il en retournait.

Au final, je me suis bien plus régalée avec le roman qu’avec le manga. Le light novel est bien plus abouti, plus riches en éléments de compréhension et en descriptions, ce qui permet de saisir beaucoup plus rapidement que via le manga les spécificités des personnages et du monde que l’on découvre ici. A mon sens, le manga complète plus le light novel qu’il ne le remplace : lire uniquement le manga sans connaitre l’histoire, c’est le risque de passer à côté de cette série qui, finalement, s’avère plutôt surprenante…


– MANGA –

Éditions : Pika
Genre : Shonen
Nombre de tomes VO : 5 (série en cours)
Nombre de tomes VF : 1 (série en cours)
Prix : 7.20 €
1.5

– ROMAN –

Parutions : 15 mai 2019
Éditions : Pika
Nombre de pages : 330
Prix : 16.95 €
3.5

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s