Mount, tome 2 : La reine de pique – Meghan March

Je le déteste, mais chaque fois qu’il entre dans la pièce, mon corps me trahit. Comment peut-on, dans le même temps, désirer et craindre la même personne ? Je savais qu’il m’embrouillerait. Mais je ne savais pas que ce serait l’anarchie totale dans ma tête.
Je ne me rendrai pas. Je ne montrerai pas ma faiblesse. Je tiendrai bon et je m’en sortirai avec mon coeur et mon âme intacts.
Même s’il a d’autres projets…
Car quand Lachlan Mount entre en jeu, les dés sont forcément pipés.


avis

Je n’avais pas vraiment été convaincue par le premier tome de cette série à cause de son personnage masculin, trop dans le freak control. Pour autant, la fin m’avait titillée, et j’étais quelque peu curieuse de voir quel chemin allait prendre l’auteure pour la suite.

Je partais donc avec un avis assez mitigé, et je ressors plutôt agréablement surprise par ma lecture. Bon, sans surprise, Lachlan m’a encore une fois énervée par sa manie de vouloir tout contrôler (franchement, c’est une maladie à ce niveau là…). Mais le gars semble prendre conscience lui-même que son attitude envers Keira est assez problématique. Il devient moins toxique, plus humain, même s’il garde certains travers qui continuent à m’agacer prodigieusement.

Je regrette également que la révélation fracassante de la fin du premier tome soit balayée de cette façon. Dans les faits, ça n’apporte finalement strictement rien à l’histoire malgré l’importance de l’évènement. Mais tout est réglé en un claquement de doigts, et je n’ai pas compris l’intérêt d’avoir intégré ce rebondissement là dans l’histoire.

Par contre, j’ai beaucoup aimé le fait que l’on plonge un peu plus dans l’univers du whisky. Il faut dire que Keira est quand même la PDG d’une distillerie et c’est, pour moi, THE élément qui permet à la série de se démarquer quelque peu. Je regrettais que cet aspect soit trop absent du premier tome mais là, dans cette suite, la PDG apparaît complètement. Et c’est vraiment la partie du roman que j’ai le plus apprécié.

En définitivement, cette suite m’a paru moins nocive que le premier tome, et j’ai réussi à apprécier un peu plus ma lecture. J’aime vraiment cette intrigue qui prend place autour du whisky, mais aussi la façon dont Keira s’affirme dans son rôle. Je reste, par contre, toujours aussi circonspecte quant au personnage masculin qui, en plus d’être possessif à en être maladif, est trop cliché, jusqu’au passé douloureux censé expliquer son comportement ou encore sa prise de conscience soudaine. Je serai tout de même au rendez-vous pour la suite !


Parution : 06 juin 2019
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 307

Prix : 17 €
3.5

Une réflexion sur “Mount, tome 2 : La reine de pique – Meghan March

  1. Pingback: Récapitulatif des articles de la semaine #89

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s