Mon coloc’ d’enfer, tome 1 – Keiko Iwashita

Miko est lycéenne. Ses parents devant s’occuper de sa grand-mère malade, elle se retrouve à faire de la colocation dans une grande maison appartenant à son oncle. Non seulement elle n’est pas habituée aux tâches ménagères, mais en plus ses colocataires sont tous des adultes un peu bizarres. Le plus âgé d’entre eux, Matsunaga, fait un peu peur à Miko mais s’avère en réalité être quelqu’un de très prévenant.

 


avis

Après avoir lu le premier chapitre mis en ligne par les éditions Pika, ma curiosité était piquée et j’étais intriguée par la suite de l’histoire. Et puis, il y avait un petit air du manga L-DK dans les premières pages qui n’était pas pour me déplaire… !

Miko se retrouve à devoir emménager dans la grande maison que son oncle gère en colocation. Un vrai bouleversement pour la lycéenne qui découvre que ses colocataires sont tous des adultes et qu’ils sont loin d’avoir les mêmes préoccupations qu’elle. Malgré tout, tous font preuve de gentillesse envers elle, notamment Matsunaga qui, derrière son air peu avenant, va aider Miko à prendre ses marques et à considérer cette grande maison comme la sienne.

Alors oui, le cadre de ce manga est assez classique, et Miko correspond totalement à l’image habituelle des lycéennes que l’on retrouve habituellement dans les shojo. Malgré tout, j’ai beaucoup aimé l’ambiance qui se dégage de cette colocation. Et puis, le fait que tous les autres colocataires soient adultes permet à l’histoire d’être un peu plus mature, sans pour autant que cela ne s’oppose à l’âge de Miko.

Image associéeLe style des dessins est également très beau. La mangaka a un coup de crayon plein de tendresse et cela se ressent vraiment dans les personnages. Le scénario nous régale également de situations drôles comme d’autres, plus matures, plus touchantes. Et l’âge plus élevé des autres colocataires permet aussi une immersion dans la vie d’adulte des japonais. Bref, de nombreux aspects qui font que j’ai vraiment beaucoup  aimé ma lecture !

Ce premier tome reste quand même assez introductif et nous présente surtout les personnages et le cadre de la colocation. Pour autant, je me suis beaucoup attachée au duo Miko / Matsunaga, et je reste assez curieuse de voir comment il va évoluer dans la suite de l’histoire.

En définitive, j’ai donc beaucoup aimé cette première lecture qui nous présente une nouvelle série drôle et tendre, aux personnages très attachants, dans un cadre plus mature et moins habituel dans le genre, mais aussi plein de chaleur. Cette grande maison a vu des colocataires passer et laisser leur empreinte dans ce qui est, au final, une grande famille temporaire. C’est donc maintenant au tour de Miko de trouver sa place au sein de cette maison…


Éditions : Pika
Genre : Shojo
Nombre de tomes VO : 6 (série en cours)
Nombre de tomes VF : 1 (série en cours)
Prix : 6.95 €
4.0

12 réflexions sur “Mon coloc’ d’enfer, tome 1 – Keiko Iwashita

  1. Pingback: Mon coloc’ d’enfer, tome 5 – Keiko Iwashita | Alice Neverland

  2. Pingback: Mon coloc’ d’enfer, tome 4 – Keiko Iwashita | Alice Neverland

  3. Pingback: Mon coloc’ d’enfer, tome 3 – Keiko Iwashita | Alice Neverland

  4. Pingback: Mon coloc’ d’enfer, tome 2 – Keiko Iwashita | Alice Neverland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s