Candy, tome 2 : Le prince sur la colline – Keiko Nagita

Désormais membre du clan Ardlay, Candice doit apprendre à se comporter en lady au collège Saint-Paul. Mais entre les vilenies d’Eliza et le règlement oppressif du pensionnat, difficile pour elle de se faire à cette nouvelle vie. Heureusement, Candy peut compter sur ses amis Stair, Archie, Annie, Patty et Terence, aussi épris de liberté qu’elle, pour rester toujours fidèle à elle-même. Malgré leur soutien, une ombre demeure au tableau : le souvenir encore vif d’Antony, dont Candy peine à faire le deuil. Or, il est temps pour la jeune fille de réfléchir à son avenir. Et, pour ce faire, il lui faudra trouver la force de se libérer de son passé.
L’heure est aux choix, pour Candy comme pour ses proches. Mais le chemin qui conduit au bonheur n’est pas sans heurt et peut parfois emprunter des détours inattendus…


avis

C’est le tome que j’attendais depuis l’annonce de la sortie des light novel de Candy. Car, enfin, des années après l’animé, voilà le roman qui apportait la conclusion, le point final à l’histoire de Candy. Autant vous dire que j’avais hâte de lire ce livre !

Quarante ans après la première publication de Candy, Keiko Nagita nous dévoile enfin la fin qu’elle avait imaginée pour son héroïne. Je ne sais pas vous mais, pour ma part, cela faisait des années que j’attendais de savoir avec qui allait finir Candy. Mais, si vous connaissez Keiko Nagita, vous vous doutez bien que l’auteure ne va pas l’écrire noir sur blanc. Non, tout au long du roman, des allusions sont faites. Plusieurs même, conservant cette ambiguïté qui a toujours caractérisé l’œuvre de Keiko Nagita.

Alors, oui, on se doute de ce qu’il en est, de la façon dont l’histoire se finit. Mais le roman est construit sous une forme épistolaire et recèle de nombreux détails, éléments sur ce « il ». Keiko Nagita a donc pris le parti de laisser chaque lecteur à son propre rêve et de ne pas le délester de son imagination. A lui d’interpréter comme il le sent les multiples éléments dont il dispose…

Cette fois, plus de quarante ans après sa naissance, la dernière page se tourne donc sur l’univers de Candy. Et c’est sur les belles paroles de mademoiselle Pony que nous laisse Keiko Nagita dans sa postface.

Vous avez bien raison, on ne s’imagine jamais ce qui nous attend au détour du chemin.


Parution : 12 juin 2019
Éditions : Pika
Nombre de pages : 304

Prix : 16.95 €
4.0

4 réflexions sur “Candy, tome 2 : Le prince sur la colline – Keiko Nagita

  1. du fait de mon grand âge, Candy a été l’héroine de mon enfance. Ayant des difficultés à lire entre les lignes pour découvrir le « il  » du livre, j’ai été cherché des lumières sur certains sites et là j’ai découvert que la version « française » a tronqué ou mal traduit des phrases : j’ai été déçue par ces traductions tronquées notamment « le dernier mot transmis par Terry à Candy » mais heureuse par la fin décryptée par d’autres comparses fan de candy. J’espère toujours à une réédition de ce manga. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’ai lu pas mal de commentaires assez déçus de la traduction. Pour ma part, ne pouvant comparer, je ne peux donc pas juger sur ce point. Mais cette fin assez ouverte correspondant tellement à Keiko Nagita que ça ne m’a pas dérangée 🙂
      Je rêve aussi d’une réédition, un jour… Mais vu les problèmes de droits de la série, je pense que cela ne restera qu’un rêve, malheureusement 😦

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s