The Perfect Date – Steve Bloom

BROOKS RATTIGAN NE LE FAISAIT PAS POUR L’ARGENT.
DU MOINS, PAS DANS UN PREMIER TEMPS.

Lorsque Brooks s’était porté volontaire pour escorter la cousine de Burdette à la fête des anciens, c’était avec les plus nobles intentions – venir en aide à un ami, sans compensation. Mais lorsqu’il reçoit un pourboire de 300 $, la rumeur se répand rapidement parmi les familles fortunées des alentours. Brooks y voit l’opportunité de gagner de l’argent. Il propose ses services impeccables d’escorte à des parents poules reconnaissants et très riches qui souhaitent que leurs filles vivent cette expérience « une fois dans leur vie » pour leur dernière année.

En plus, Brooks peut utiliser cet argent. Il a besoin d’un tuteur pour améliorer ses notes en vue du baccalauréat. Ainsi, il espère intégrer l’université de Columbia, sa seule chance de quitter sa ville ouvrière et de gravir l’échelle du succès comme il le désire si ardemment. Alors, même si le chemin qu’il emprunte le mène à rencontrer quelques petites déceptions et à enfreindre quelques principes moraux, où est le mal ?

Malheureusement, Brooks n’avait pas prévu la démente Célia Lieberman…

Ou la charmante Shelby Pace.


avis

Ayant bien aimé le film diffusé sur Netflix, à l’ambiance légère, je n’ai pas hésité à en découvrir le livre qui en était à l’origine. Mais cette découverte s’est tout simplement soldée par un abandon.

Beaucoup de choses n’allaient pas dans ce roman, dans par le style de la narration que par le caractère horripilant de Brooks. Là où ses défauts apportaient une touche de fraicheur et d’humour dans le film, cela ne fait que le rendre plus qu’antipathique dans le livre. A un tel point que je ne supportais plus son histoire. Je ne LE supportais plus.

Du coup, si l’histoire de base était tout de même plaisante, avec de profonds sujets en toile de fond, elle a été gâchée par son héros masculin. Je n’arrivais pas à passer outre son attitude et sa façon de réagir pour me concentrer sur l’histoire en elle-même. J’ai donc préféré lâcher l’affaire et abandonner ce roman, tout simplement.


Je vous laisse tout de même la bande annonce du film Netflix, bien différent du roman dont il est tiré. Et oui, pour une fois, l’adaptation est bien plus réussie que le livre…!


Parution : 26 juin 2019
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 360

Prix : 15.90 €
1.0

 

 

4 réflexions sur “The Perfect Date – Steve Bloom

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s