Stepbrother Love – Zoé Murat

Esmée est combative et déterminée. Après un début chaotique dans la vie, elle est décidée à saisir la nouvelle chance qui lui est offerte et à ne pas la lâcher. Rien ni personne ne se mettra sur son chemin !
Nash est rebelle et blessé. Les ombres de son passé le poursuivent encore aujourd’hui et il doute de s’en libérer un jour.
Esmée débarque dans son quotidien telle une tornade, bouleversant tout sur son passage.
Ils s’attirent autant qu’ils se détestent ! Mais le pire ? C’est qu’ils sont frère et sœur adoptifs…
S’ils cèdent à la passion, tout s’effondrera !


avis

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas participé à une Masse Critique de Babelio. Mais, quand j’ai découvert ce roman dans la sélection, j’étais très curieuse de le découvrir. Il faut dire que la thématique des demi-frère et demi-soeur m’a toujours attirée, et que je suis facilement attirée par ce genre de résumé.

Cela fait un an qu’Esmée a quitté le foyer lugubre dans lequel elle a passé douze années de sa vie. Depuis, recueillie dans la famille de Jo et d’Amy, elle goutte enfin au bonheur d’avoir une vraie famille. Mais, le jour où elle rencontre Nash, le fils prodigue de la famille, sa vie bascule. Car elle ne peut pas être attirée par son « presque demi-frère », si ?

Esmée et Nash sont deux êtres brisés par leur enfance mais qui ont su se reconstruire grâce à l’amour du foyer de Jo et d’Amy. Une famille à laquelle ils doivent tout et qui leur permet de panser leurs blessures passées. Leur relation se construit doucement, de façon très belle puisque tout deux sont à même de mieux se comprendre.

Ce qui est dommage, c’est que l’histoire manque, malgré tout, de profondeur. Je n’ai pas réussi à croire au côté « incestueux » de la romance (qui, en fait, n’est pas du tout incestueuse). Du coup, je n’ai pas compris toutes les réactions que l’auteure a donné aux autres protagonistes de l’histoire, qui semblent choqués alors que la situation ne me paraissait pas du tout aberrante. Surtout quand on sait qu’il aurait fallu une simple discussion avant la finalisation de l’adoption d’Esmée pour empêcher cette situation. Esmée étant accueillie dans sa nouvelle famille sans avoir été pour autant adoptée, je pense que cette particularité n’était pas nécessaire. Même si ce choix aurait été, au final, à l’encontre de toute l’histoire.

Autre aspect du roman qui ne m’a pas véritablement convaincue, c’est le côté Hollywood / reportage télé. J’ai eu le sentiment que toute cette mise en scène faisait un peu trop too much, sans aucun réalisme (surtout le dernier chapitre). En soi, là aussi il aurait fallu plus de développement pour que ce soit moins insensé, que l’on saisisse véritablement les enjeux et mises en place de chaque situation. Car, là, ça faisait un peu beaucooup de « comme par hasard », et c’est quelque chose qui commence à m’insupporter de plus en plus dans les romans.

En définitive, j’ai quand même passé un bon moment avec cette histoire malgré ses défauts. La plume de l’auteure est vraiment fluide et les pages s’enchainent avec rapidité et facilité. Le tout est bien rythmé et nous offre une belle parenthèse d’amour familial et de romance. Petite mention au couple homoparental formé par Amy et Jo, qui est, lui aussi, très attachant.


Parution : 27 aout 2019
Éditions : Addictives
Nombre de pages : 363

Prix : 14.90 €
3.5

2 réflexions sur “Stepbrother Love – Zoé Murat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s