Eragon, Légendes d’Alagaësia, tome 1 : La Fourchette, la Sorcière et le Dragon – Christopher Paolini

Cela fait un an que l’Empire est tombé. Un an que le tyran Galbatorix a disparu.
Après la victoire, Eragon a quitté l’Alagaësia en quête du lieu parfait pour entraîner la nouvelle génération de dragons à naître et leurs futurs dragonniers. Aujourd’hui, ses nouvelles responsabilités ne lui laissent aucun répit. Construire un nouveau refuge pour protéger les oeufs des dragons, abriter les précieux EldunarÌ, répondre aux demandes des différents peuples, gérer les querelles entre les Urgals belliqueux et les Elfes hautains… Le dragonnier ne connaît pas de repos. Trois histoires vont pourtant le distraire et lui permettre d’envisager l’avenir sous un nouvel angle.

Bienvenue en Alagaësia !


avis

Eragon est sans conteste une des série fantasy young adult qui a marqué l’enfance d’une génération, aux côtés d’ Harry Potter ou de Les royaumes du nord. Alors, l’annonce de la parution de ces nouvelles, prenant place dans l’univers d’Eragon, je trépignais d’impatience à l’idée de retourner en Alagaësia.

Pour autant, je ressors assez déçue de cette lecture. Je pense qu’après tant d’années, j’avais des attentes assez élevées et m’attendais à retrouver la magie de la série originelle. Sauf qu’il s’agit de quatre nouvelles, quatre légendes certes agréables à redécouvrir, mais sans plus.

D’ailleurs, le roman est très rapide à lire, ce qui fait que je l’avais fini avant même que mon cerveau n’ait compris que j’étais retournée dans l’univers d’Eragon. J‘avais surtout l’impression que Christopher Paolini jouait à fond sur l’aspect nostalgique de sa série et, de ce côté là, j’avoue que le job est rempli. On retrouve des personnages connus, on en découvre d’autres, même si tout cela ne paraît qu’à peine effleuré.

Je suis restée constamment sur ma faim, comme si l’auteur me donnait des miettes tout en m’assurant que j’en aurais plus par la suite. C’était très frustrant, et je ne vous cache pas avoir eu du mal à trouver l’intérêt de ce livre. Pour moi, seule la dernière histoire permet de faire le lien entre L’Héritage et un probable quelque chose qui viendrait ensuite. Mais le reste du roman n’est que poudre aux yeux et surfe simplement sur le plaisir des lecteurs de retourner dans cet univers, sans vraiment en trouver une réelle consistance.

Alors oui. Oui, oui, oui et oui, je suis complètement frustrée ! J’attendais énormément de ce livre, mais je ne pensais pas découvrir quatre histoires déséquilibrées, n’ayant parfois aucun lien entre elles, et ne servant pas à grand chose, en dehors de la dernière. Christopher Paolini joue trop sur le côté nostalgique de sa série et, si je n’avais pas autant adoré la série originelle, je ne sais pas si j’aurais apprécié un minimum ces histoires.

(Par contre, je tiens à remercier Bayard d’avoir édité un si beau livre objet. Entre la couverture rigide et la tranche des pages dorées, le roman est tout simplement magnifique!)


Parution : 18 septembre 2019
Éditions : Bayard – Collection Page Turners
Nombre de pages : 320

Prix : 15.90 €
2.0

6 réflexions sur “Eragon, Légendes d’Alagaësia, tome 1 : La Fourchette, la Sorcière et le Dragon – Christopher Paolini

  1. Ayant été déçue déjà à l’époque, par la baisse de qualité progressive de la saga à chaque nouveau tome, je n’étais pas très tentée par cette suite miraculeuse qui sort tant d’années après. Tu me confirmes dans mon intuition ; le côté un peu trop « fan service » ne me tente pas vraiment et je pense que mes goûts ont trop changé pour être encore autant dedans aujourd’hui. C’est dommage !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s