Vicious, tome 2 : Vengeful – Victoria Schwab

C’est la deuxième fois que Victor Vale revient à la vie – et, il faut bien le dire, ce n’est pas le genre de chose qui devient plus facile avec le temps…

Terrible ironie du sort : cinq ans après le féroce affrontement qui a opposé les EO les plus puissants que Merit ait jamais connus, les rôles se sont totalement inversés. C’est le tour d’Eli de croupir en prison quand Victor, lui, trace son chemin macabre de ville en ville, entraînant dans son sillage sa petite famille de fortune. Et, le moins qu’on puisse dire, c’est que le prix à payer pour revenir à la vie est particulièrement élevé quand on est un EO…

Mais tandis que les deux ennemis jurés se débattent, en proie à leurs démons, émerge à Merit un nouveau maître du jeu – une maîtresse, en l’occurrence. Épouse d’un membre éminent de la mafia, Marcella Riggins n’était déjà pas une tendre avant sa mort et les conditions pour le moins contrariantes de sa disparition n’ont rien fait pour améliorer son tempérament. Car si elle n’a rien contre le meurtre, elle tolère beaucoup moins d’en être la victime. Armée de ses nouveaux pouvoirs, elle n’a désormais plus qu’une idée en tête, semer le chaos et la destruction afin de mettre la ville tout entière à ses pieds…


avis

Vicious est un roman qui m’avait pas mal dérangée et déstabilisée. Mais ce véritable petit OVNI de la littérature young adult m’avait assez intriguée pour être curieuse de découvrir quelle suite Victoria Schwab allait pouvoir nous proposer.

Contrairement à mon habitude, je ne vais pas vous parler de l’intrigue. Car ceux qui savent, savent. Non. Par contre, je vais vous dire pourquoi, à l’instar du premier tome, je suis incapable de dire si j’ai adoré ce bouquin, ou si j’ai juste été scotchée par l’intrigue de Victoria Schwab.

Il faut dire l’auteure a une idée précise derrière la tête. Mais il est impossible pour le lecteur de deviner vers quoi elle se dirige. Ce qui fait que j’ai été perdue durant un long moment, avant que tout réussisse à s’imbriquer dans ma tête et que je crie au génie. Mais il y a, une nouvelle fois, beaucoup de personnages, beaucoup d’intrigues secondaires. J’avais l’impression que c’était voulu, comme si l’auteure voulait me perdre dans les méandres de son univers avant de me projeter là où elle le voulait, sans pour autant vérifier si j’étais toujours là. Et, oui, j’ai failli décrocher à plus d’une reprise.

Mais Vengeful a ce goût de reviens-y. Ce qui m’avait dérangé dans le premier tome, ce côté malsain que l’on prend plaisir à aimer, est encore plus présent ici. L’histoire est toujours menée tambours battants, avec des rebondissements et des scènes brutales qui m’ont fait écarquiller les yeux comme pas possible. Mais tout cela à un côté assez ambigüe, propre aux personnages que l’on a du mal à cerner. Sans compter cet univers fantastique toujours aussi sombre, où la mort côtoie les pouvoirs extraordinaires, et où la moralité se fait parfois la malle.

La psychologie des personnages est toujours aussi complexe et travaillée. Victoria Schwab est l’une des rares auteurs qui arrive à me faire aimer les méchants, et à me faire détester les gentils, avant de retourner la situation. De toute façon, il est impossible de mettre des étiquettes sur qui est qui ? tant leurs motivations et leurs actions fluctuent au gré de leurs envies.

D’ailleurs, mes sentiments envers les personnages sont très inconstants : je les aime autant que je les déteste, ils m’horripilent autant qu’ils me fascinent. Je crois que c’est ce qui fait que cette série m’attire malgré tout : je ne peux pas m’empêcher de penser encore à Eli, Marcella, Vikcor & co bien longtemps après avoir tourné la dernière page, sans réussir à déterminer qui j’ai apprécié ou non.

En définitive, avec Vengeful, je n’arrive toujours pas à déterminer si j’aime ou non cette série. Je ressors, encore une fois, assez perturbée par ma lecture, que j’ai pourtant trouvée géniale sur certains points, mais qui me déstabilise sur de nombreux autres. L’histoire est sombre, pleine de manipulation et de vengeance, et la tension monte crescendo avant de nous laisser stupéfaits, complètement sur le carreau avec ce final haletant.

Je ne sais pas encore si l’auteure a prévu un troisième tome, bien que j’ai l’impression qu’elle se laisse une porte ouverte. Dans tous les cas, je pense que cette série continuera à me fasciner, même si je n’aime pas la façon dont l’histoire me déstabilise à chaque fois.


Parution : 03 octobre 2019
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 730

Prix : 16 €
3.0

2 réflexions sur “Vicious, tome 2 : Vengeful – Victoria Schwab

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s