Stand out, tome 2 : Diego — Jane Devreaux

Couverture Stand-out, tome 2 : Diego

Mélanie a bien failli se marier avec Josh avant que celui-ci ne découvre que Sandre attendait leur bébé. Comment en est-elle arrivée là, alors que son coeur bat depuis des années pour Diego, un beau mexicain entré par effraction dans sa vie ?
Alors que Mélanie commence à flirter avec Luke, un bruit se fait entendre dans la maison. Luke s’enfuit et Mélanie décide d’affronter cet importun. C’est Diego, un jeune mexicain qui survit de petits larcins et du commerce de son corps, entré par effraction et faim dans la cuisine. Au premier coup d’oeil elle tombe sous le charme… Et c’est réciproque. Ele va réussir à le faire accepter par sa famille, sans se douter qu’elle le précipite dans la gueule du loup… sa mère
Car, ce que Mélanie ne sait pas, c’est que sa mère harcèle tous ceux qui pourraient devenir ses amis, et ce aussi bien psychologiquement que sexuellement, ce que subit Diego.
Il faudra toute la force de caractère, et peut être la roublerie, de Diego et l’amitié des deux seuls lycéens qui continuent de parler à la jeune fille malgré les exactions de sa mère, pour mettre fin à l’engrenage sordide dans lequel se battent les deux héros.


Par Célia  Celia

J’ai bien aimé le premier tome qui est centré sur le personnage de Boby. Le synopsis de ce roman me tentait plus que le précédent opus, alors je me suis lancé sans réfléchir dans cette romance. Et effectivement, j’ai plus aimé ce tome que son prédécesseur. 

Diego est un adolescent clandestin, il est seul et n’a pas de toit sur la tête. Il fait la connaissance de Mélanie lorsqu’ils sont encore au lycée. Cette rencontre est peu banale, car elle l’a trouvé, au beau milieu de la nuit, en train de vandaliser son frigo. Une belle amitié (et plus si affinités) va naitre de cette confrontation.

Nous sommes baladés d’une époque à une autre et c’est plutôt pas mal. J’ai pu voir l’évolution des personnages et de leurs sentiments au fil des années. Je pense que ça m’a aidé à m’attacher aux personnages. 

Lors de ma lecture du précédent tome, j’ai entr’aperçu le personnage de Diego et je dois dire qu’il m’intriguait pas mal. Je n’ai pas été déçue. C’est un personnage haut en couleur et c’était plaisant de le découvrir au fil des pages. Mélanie quant à elle est un poil plus en retrait dans cette histoire, cela change un peu du schéma habituel. 

Les deux tomes sont tellement différents ! C’est une agréable surprise, car ce changement de style est un point positif pour cet opus. Il n’y a pas de scènes de sexe dans tous les chapitres et la romance est (de mon point de vue) bien plus aboutie.

Pour conclure, j’ai bien plus apprécié découvrir Diego que Boby. Jane Devreaux a écrit deux romances complètement différentes qui gravitent dans le même univers. J’ai adoré que ce ne soit pas une redite du tome précédent. 


Chronique rédigée par Célia B.

Parution :  12 septembre 2019
Éditions : Hugo poche
Nombre de pages : 373
Prix : 7,60 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s