Nora Jacobs, tome 1 : Demasquée – Jackie May

La plupart des humains ignorent qu’un monde dangereux les entoure, regorgeant de magie et de monstres. Nora Jacobs n’a pas cette chance. Elle sait parfaitement quelles créatures démoniaques rôdent dans les rues de Détroit. Grâce à ses étonnants dons psychiques, elle a su se tenir à l’écart de cette communauté surnaturelle jusqu’à présent. Malheureusement, tout bascule le soir où le vampire le plus puissant de la ville découvre ses pouvoirs et décide de se servir d’elle pour retrouver un membre disparu de son clan.

Pour couronner le tout, Nora est certaine d’être maudite. Depuis toujours, les gens sont irrésistiblement attirés par elle, une attirance qui vire souvent à l’obsession et à la violence. Les êtres occultes ne font pas exception à la règle, et Nora a éveillé l’intérêt de certains des monstres les plus dangereux de la ville…


avis

Depuis Black Wings et Kate Daniels, je prends plaisir à relire de la bit-lit. Je n’ai donc pas hésité avant de découvrir cette nouvelle série.

Nora est une jeune femme humaine qui a toujours eu connaissance de la présence du monde obscur depuis que sa mère a été assassinée sous ses yeux par des vampires. Elle n’a eu de cesse de se renseigner sur cet univers depuis, surtout lorsqu’elle a découvert qu’elle n’était pas une humaine comme les autres. Nora a le don de « sentir » lorsqu’un danger la guette, mais aussi de « lire » les objets, de découvrir le souvenir de personnes ayant interagi avec ces items.

Nora a toujours vécu en retrait des autres, jusqu’au jour où elle se fait embarquer par son voisin qui, elle le sait, ne lui veut pas que du bien… Elle va donc volontairement le pousser vers le monde obscur, mais va elle aussi y faire des découvertes qui pourraient bien changer sa vie.

J’ai bien aimé le personnage de Nora. Malgré une certaine naïveté, elle n’est pas idiote et a dû apprendre à survivre depuis des années malgré ses dons. D’ailleurs, je suis pas mal intriguée par elle. Il y a beaucoup de mystères autour d’elle, notamment sur ses capacités, inconnues du monde obscur. Qui est Nora ? D’où tient-elle de tels pouvoirs ? Beaucoup de zones d’ombre entourent son personnage, mais pas seulement le sien. Car nous faisons la rencontre, dans ce premier tome, d’énormément de personnes qui ont toutes quelque chose à cacher…

J’ai également adoré l’univers que l’on découvre, où vampires, succubes, sorciers, faes et autres créatures cohabitent. Mention spéciale aux trolls, que l’on retrouve peu souvent dans ce genre d’histoire. J‘ai d’ailleurs adoré Terrance, qui est sans nul doute le personnage masculin que j’ai préféré. Et il y avait pourtant de quoi faire…

Car, il faut le dire, le gros point négatif de la série, c’est la façon dont un harem se constitue très vite autour de l’héroine. Sérieusement, le côté Mary Sue du roman est vraiment obsolète. Chaque mâle de l’histoire, chaque homme n’a qu’une envie : protéger Nora. Tous la veulent, absolument tous, alors qu’ils viennent juste de la rencontrer. Et, au bout d’un moment, ça a commencé à m’énerver. Tout le monde aime Nora, cette merveilleuse petite chose, tant et si bien que son personnage commence à en devenir insupportable. Alors, j’espère sincèrement que cet attrait de toute la gente masculine trouvera une explication plus tard dans la série car, sinon, ça risque de devenir assez problématique pour moi…

En définitive, j’ai beaucoup aimé l’intrigue de l’histoire qui prend place dans un univers qui a encore bien des réponses à livrer. Par contre, j’espère vraiment que l’aspect Mary-Sue du roman perdra de son ampleur dans les prochains tomes car cela dessert énormément la série. A voir donc par la suite…


Parution : 18 septembre 2019
Éditions : Milady
Nombre de pages : 286

Prix : 8.20 €
3.0

2 réflexions sur “Nora Jacobs, tome 1 : Demasquée – Jackie May

  1. L’aspect harem et cette idée que Nora détient une capacité spéciale la rendant si irrésistible qu’elle en est la plupart du temps agressée … ça a sincèrement nuit à mon plaisir de lecture. Mais je lirai le tome 2, pour savoir où cela pourrait mener.
    Je valide pour Terrence, il est particulièrement attachant et finalement, assez fidèle à l’idée qu’on peut se faire d’un troll amical.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s