Le Grand Nord, tome 1 : Amertume — Sarina Bowen

Couverture Le grand nord, tome 1 : Amertume

 » Le goût amer des désillusions devient la saveur sucrée de l’espoir… »

Griffin Shipley, propulsé à seulement 27 ans, chef de famille, (chargé de sa mère, de ses trois frères et soeurs et d’un grand père gâteux), se retrouve à la tête de la ferme familiale dont il hérite. Il s’attendait à tout sauf à tomber sur celle avec laquelle il avait partagé quelques soirées
torrides à l’université. Audrey quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.

Pourtant ces deux- là vont se retrouver par hasard sur le domaine familial de Griffin. Audrey missionnée par la grosse entreprise qui l’emploie, une chaine de restaurant, doit passer plusieurs
jours dans la région. Elle séduit toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses
talents de cuisinière. Mais cinq ans après leur histoire ils ont beaucoup changé. La vie, les épreuves les ont fait évoluer. Trouveront ils à nouveau un terrain d’entente ?


Par Célia Celia

J’ai énormément entendu parler de la série du Grand Nord quand elle est parue la première fois en septembre 2018. Je ne m’étais pas lancée à l’époque, du coup la sortie du petit format a été l’occasion, pour moi, de découvrir la plume de Sarina Bowen.

Audrey est le cliché parfait de la citadine insouciante. Je me suis vite attachée à elle et à son caractère de battante. Malgré une situation professionnelle et financière difficile, elle garde espoir et se démène pour ce qu’elle désire. J’ai beaucoup aimé qu’elle ne baisse pas les bras en appelant de suite sa mère qui est (évidemment) riche et qui possède une bonne partie de la ville. 

Griffin est grincheux, mais attachant à la fois. C’est le genre de personnes que j’aimerais avoir dans mon entourage. On peut compter sur lui en toutes circonstances, c’est vraiment un ami fidèle. Il a la tête sur les épaules et travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille. J’ai eu du mal à cerner ce personnage par moment. Regrette-t-il ses choix passés ? Est-il heureux ? Autant de questions restées sans réponses. 

La façon dont Griffin parle à Audrey m’a (quelques fois) fait grincer des dents. De temps en temps, je n’ai pas compris les choix de l’auteure qui flirte avec des propos misogynes et un registre de langue vulgaire. 

Je comprends l’engouement qu’il y a eu pour ce livre à sa sortie. Il est dépaysant, ce n’est pas souvent que l’on peut lire une romance qui évolue dans le monde rural. Et c’est encore plus rare d’être en immersion dans une ferme. J’ai trouvé que Sarina Bowen montre la difficulté du métier d’agriculteur avec justesse et réalisme. 

Pour conclure, j’ai bien aimé cette romance où l’on s’attache facilement aux personnages. Même si bien souvent l’intrigue est invraisemblable, cela reste un très bon moment de lecture. 


Chronique rédigée par Célia B.


Parution :  12 septembre 2019
Éditions : Hugo Roman (Poche)
Nombre de pages : 500
Prix : 7,60 €
4.0

Une réflexion sur “Le Grand Nord, tome 1 : Amertume — Sarina Bowen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s