L’amour est une question de malchance — Alix Marin

Couverture L'amour est une question de (mal)chance

Manon pense être victime d’une malédiction, car toutes ses soirées du jour de l’an tournent au désastre. Quand, pour ce réveillon de la Saint-Sylvestre, elle renverse son verre sur Raphaël et qu’un voisin râleur menace d’appeler la police, elle accepte ces évènements avec fatalité.

 

 

 


Par Célia  Celia

Que la saison des romances de Noël commence ! J’aime particulièrement cette saison et tout ce qui va avec. Je plaide coupable, lire des histoires toutes mignonnes et bien clichées est mon plaisir inavouable de cette fin d’année. 

Manon a un sérieux problème avec le réveillon de la Saint Sylvestre. Elle n’a jamais vécu une soirée qui se soit bien déroulée. Cette année, la malédiction frappe encore. Alors qu’elle pense passer la nuit avec Raphaël, son crush du moment, elle se retrouve au beau milieu d’un superbe quiproquo.

Manon est drôle. Elle ne tombe pas éperdument amoureuse au premier regard. J’ai apprécié qu’Alix Marin prenne le temps de développer les sentiments de nos protagonistes. De plus, suivre l’évolution de Thomas au fil des pages a été un pur régal. 

Il n’y a pas d’exagération, du coup, l’intrigue est plausible. De plus, il faut savoir que cela se déroule en hiver, mais que l’histoire ne parle jamais de Noël et très peu du Nouvel An. Il est juste là pour lancer le récit. 

L’amour est une question de malchance est le premier roman d’Alix Marin sur lequel je me penche et ce fut une belle découverte. Sa romance se dévore, elle se lit assez vite. Par contre, je dois avouer que j’ai dû relire vite fait le résumé pour me remémorer l’histoire. Cette romance ne m’a pas marqué au-delà. 

Je ne m’attendais pas à une intrigue autour du thème amour/amitié et j’ai aimé cet aspect inattendu du récit. Cela change (un peu) du traditionnel schéma des romances de Noël.

Pour conclure, j’ai été agréablement surprise par ce livre. Je me suis laissée emporter par cette belle histoire d’amitié et la romance qui en découle. Il me tarde de me plonger dans une autre romance de Noël, légère et sans prise de tête. 


Chronique rédigée par Célia.

Parution : 16 octobre 2019
Éditions : Harlequin (&H)
Nombre de pages : 355
Prix : 6,90 €
4.5

2 réflexions sur “L’amour est une question de malchance — Alix Marin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s